RECHERCHE

Modes de coopération

Les projets collectifs étudiants

Ces projets sont une solution idéale quand il s’agit d’analyser un marché, de prospecter, de créer, d’innover, … pour aboutir au mieux à une conception mécatronique. Les étudiants travaillent en équipe (pas à plein temps mais hebdomadairement pendant un semestre). Ils peuvent être mis en concurrence (comme en GMC) et n’ont pas de solution pré-formatée ni d’intérêt économique. Ils travaillent à l’INSA mais peuvent se déplacer sur le terrain pour des observations par exemple.

Génie Industriel (GI) :

  • Étude de marché, d'optimisation, d'amélioration continue, conception préliminaire, … notamment liées à la robotique industrielle
  • De septembre à avril : 1 groupe de 10 étudiants, 3000h homme total, 1500 heures homme efficaces
  • Un encadrement par un tuteur technique et par un tuteur management
  • Un accès aux ressources numériques et documentaires de l’INSA
  • Un exemple: solution technologique d’approvisionnement rapide des camions en chariots  (Segula Technologies, 2013)
  • + d’info et des exemples de projets

Génie Mécanique & Conception (GMC) :

  • Conception mécatronique
  • De février à juin, 4 équipes concurrentes de 6 étudiants = 800h homme par équipe)
  • Une recherche tous azimuts de solutions, une présentation à l’industriel des solutions envisagées puis une conception mécatronique de la solution retenue.
  • Exemples: éolienne 60kW (Vergnet), panier de nacelle élévatrice (Haulotte), gare motrice de télésiège (Pomagalski), tondeuse à gazon pour collectivités (Kubota), ...

Les stages

  • Stages (étudiants en 4e année, chez l'industriel)
    • Les étudiants profitent du stage pour découvrir le monde industriel
    • GMC : septembre à janvier
    • GI : avril à août
  • Projets de Fin d'Études
    • Les étudiants en PFE connaissent déjà le monde industriel, ils ne sont pas encore diplômés mais ont déjà toutes les capacités d’un jeune ingénieur.
    • En laboratoire, ils sont en binôme, encadrés par des enseignants chercheurs et à plein temps à partir d’avril.
    • GMC/GI : février - juillet (voire septembre)
    • GMC/GI : R&D au laboratoire, par binôme, 1000h
    • GI : aussi chez l'industriel
    • Quelques exemples de PFE en laboratoire:
      • Conception de l'automatisation de cultures hydroponiques en serre urbaine (projet FUL, consortium Bonduelle, Cesbron, Richel,… 2013/14)
      • Simulateur d'incendie pour la validation des API du tunnel de la Croix Rousse (GTIE 2011)
      • Automatisation d'un tampon d'apparition (théâtre Châtelet Paris,  2013)

Les projets de R&D

Quand le projet avance, qu’il faut aboutir à une conception détaillée, à un prototype fonctionnel, d’autres types de partenariats sont envisageables, avec éventuellement une aide au  financement par l’état (projets FEDER, ANR, ...). De la simple prestation de service au projet national (FUI) avec plusieurs industriels, un large panel de solutions existent.

Un exemple récent de projet FEDER: INTELO avec Structure & Réhabilitation, Mobilev et MESEA pour concevoir un prototype de véhicule d'inspection automatisée des ouvrages ferroviaires et routiers.

Quand c’est plus compliqué

Pour des travaux de R&D, d’optimisation complexe, ... scientifiquement pointus, un étudiant ingénieur n’a pas toujours le niveau requis. Il peut être alors intéressant d’envisager une thèse CIFRE (3 ans en alternance entreprise-labo) ou un post-doctorat sur un contrat à durée déterminée.