ENTREPRISES

17 juil
17/juil/2018

ENTREPRISES

Loïc Bontemps : un data scientist entrepreneur et expérimentateur

Diplômé en 2017 de l’INSA Lyon, il a le challenge dans la peau. Rencontre avec Loïc Bontemps : un jeune ingénieur-entrepreneur en télécommunications.

Né à Londres, Loïc a eu l’occasion de vivre et voyager aux quatre coins de l’Europe. Il pose ses valises à Lyon en 2012 puis intègre en 2014 le département Télécommunications, Services et Usages de l’INSA Lyon après deux années de classes préparatoires. L'élève-ingénieur se spécialise ensuite dans le traitement de données lors d’une 4e année d'échange à Dublin. 

« L’INSA Lyon offre beaucoup de perspectives en termes de stage et mobilité à l’étranger, et l’ouverture de l’école sur le monde est une des raisons pour laquelle j’ai choisi d’étudier à l’INSA. En plus de mon année à Dublin, je suis parti quelques mois en Floride, travailler auprès d’une organisation environnementale autour de la COP21. »

L’année suivante, c’est à l’occasion de son stage de fin d’études d’ingénieur que Loïc, également musicien, va intégrer les bureaux parisiens de Deezer, la célèbre plateforme d’écoute de musique en streaming. Une expérience enrichissante, mais une fois diplômé, il décide de s’essayer à l’entrepreneuriat. Il fonde avec deux associés « Start Corporation », une start-up spécialisée dans le divertissement et les services digitaux. Cette société est lancée dans la continuité des succès récents de « Nuit sans folie » (793 173 abonnés), « Et ça se dit » (820 165 abonnés) ou « Rapunchline » (3 525 128 abonnés), pages et applications orientées vers le divertissement.

Aujourd’hui, la start-up est représentée par une nouvelle application, « Whosup », dont l’objectif est de faire se rencontrer des gens dans la vie réelle autour de petites activités.

« Avec Whosup nous avons voulu répondre à un besoin recensé, celui de la rencontre physique. Notre plateforme connecte les gens dans la vie réelle. Le plus gros du travail a été de développer la notion de confiance entre les utilisateurs. Grâce à une famille de « Coachs » recrutée par l’équipe de Start Corporation, l’application prend un nouveau visage et permet aux utilisateurs de se rémunérer grâce à leurs passions. Aujourd’hui, l’application comptabilise 60 000 utilisateurs dont plus d’une centaine de « Coachs », et nous espérons que la nouvelle version, accessible depuis quelques jours, séduira encore de nouvelles personnes désireuses de créer du lien ! »

Depuis octobre 2017, Start Corporation travaille en collaboration avec « Triller », une application américaine née il y a 3 ans. Triller est un outil pour créer automatiquement des montages vidéo sur une bande son, qui rencontre le succès auprès de 28 millions d’utilisateurs. Appuyée par de nombreux influenceurs sur les réseaux, l’application semble avoir une longue vie devant elle. 

Malgré son jeune âge, Loïc n’a pas froid aux yeux. Son credo ? Fuir la facilité et expérimenter.

« Mon travail m’oblige à une diversité de compétences. A travers la formation pointue de l’INSA, j’ai appris la rigueur et à développer une expertise technique. Un ingénieur dans une start-up, c’est une vraie valeur ajoutée et ça n’est pas forcément commun dans les petites structures. Aujourd’hui, mon quotidien est partagé entre technique et management, aux côtés d’une équipe d’une vingtaine de personnes et je suis très heureux d’en faire l’expérience. J’ai toujours eu le goût d’essayer des choses qui paraissent à contre-courant, mais en prenant des risques mesurés. Beaucoup de gens vous recommandent d’entreprendre quand vous avez un peu de bouteille, ce que je peux comprendre. Mais aujourd’hui nous sommes bien entourés et apprenons des choses incroyables, les opportunités sont multiples ! »