VIE DE CAMPUS

19 fév
19/fév/2020

VIE DE CAMPUS

AS INSA : 60 ans d’exception 

Elle est l’une des associations sportives (AS) de France les plus importantes en matière d’excellence. L’AS INSA Lyon, fondée trois ans après la création de l’école, continue de briller dans les palmarès et de faire rayonner l’INSA Lyon en France grâce aux belles performances de ses athlètes-élèves-ingénieurs. Interview croisée avec Marion Létisse, présidente de l’AS depuis deux ans et enseignant-chercheur à l’INSA Lyon, et Hervé Bizzotto, professeur d’EPS à l’INSA Lyon et secrétaire de l’association.

Comment est venue l’idée de fêter les soixante ans de l’association sportive de l’INSA Lyon ?
Hervé Bizzotto : Quand j’ai pris la fonction de secrétaire il y a 4 ans à l’AS, j’ai fait le point sur les statuts et découvert qu’ils avaient été déposés en mai 1960. J’avais gardé en tête l’idée de fêter le 60e anniversaire, pour d’abord mettre en valeur l’engagement sportif de nos élèves. Et puis, en 2017, l’école a lancé un concept qui m’a beaucoup plu, le 5717 pour fêter ses 60 ans. J’ai particulièrement apprécié la partie historique qui nous a été présentée et je me suis dit qu’on pourrait à notre tour écrire l’histoire de l’AS de l’INSA Lyon.
Marion Létisse : Hervé m'a expliqué qu’il voulait à la fois jalonner l’année d’événements pour faire découvrir notre AS et fédérer la communauté INSA autour de nous, et écrire l’histoire de notre association, qui compte aujourd'hui 1600 adhérents et 26 sections sportives, des sports individuels aux sports collectifs. 

Quelle est pour vous la place du sport à l’INSA Lyon ?
H.B. : Il fait d’abord partie de l’ADN de l’école, avec des cours d’EPS obligatoires pour tous les étudiants dès la première année de formation, et ce depuis 1957. Les matches avaient lieu tous les jeudis après-midi et un stage de ski était au programme de l’année pour tous les élèves. Je crois qu'il y a toujours eu une volonté des élèves-ingénieurs d’être pratiquants sportifs.
Aux JO de Rome en 1960, la France se prend une claque et décide de mettre les moyens pour que des athlètes français puissent briller en compétition. À l’INSA, très rapidement, ils vont se démarquer des autres élèves des grandes écoles, en remportant beaucoup de victoires. Aujourd’hui, l’AS INSA est 1re au classement des AS des Grandes Écoles, et 3e au classement français toutes universités et écoles confondues.
M.L. : C’est justement le rôle de l’AS de maintenir le niveau de compétition des élèves, assurer le sport pour tous et s’ouvrir aux autres sont les trois axes que nous développons au sein de l’association, dans la continuité du travail fait avec Jérôme Dupuy, mon prédécesseur. Nos élèves ont beaucoup d’avantages grâce à notre AS, ils bénéficient d’infrastructures, de soutien humain et financier si nécessaire, et il est important de savoir partager. Grâce à leurs résultats sportifs, nous obtenons des bons d’achats chez des équipementiers du sport et en faisons bénéficier des associations d’aide aux personnes handicapées ou défavorisées depuis 3 ans.

Quelle est l’articulation de la section sportive de haut niveau (SHN) de l’INSA et l’association sportive ?
H.B. : Tous les élèves de la SHN sont licenciés de l’AS et représentent l’INSA dans les compétitions. Je trouve que c’est bien que ces athlètes de très haut niveau ne veuillent pas rester en dehors de la vie de l’école et que leur état d’esprit soit ouvert aux autres sportifs. Ce qui rassemble ces étudiants, c’est qu’ils sont d’abord élèves-ingénieurs, avec une passion commune, le sport. 
M.L. : Au-delà du sport qui les rassemble, ils appartiennent à la même école, l’INSA Lyon, qui est, selon moi, une véritable identité pour eux.

Quel message voudriez-vous faire passer à l’occasion de cet anniversaire ?
M.L. : Nous espérons continuer à bénéficier de soutien pour notre fonctionnement. La pérennité de l’association est à mon avis garantie parce qu’elle est rattachée statutairement à l’école, et parce qu’elle est encadrée par des professeurs qui s’investissent, et il faut que cela continue.
H.B. : Continuons à travailler ensemble afin que l’AS conserve sa place au sein de l’école, qu’elle puisse toujours bénéficier de moyens humains et financiers pour permettre à nos élèves de continuer à pratiquer leur passion tout en poursuivant des études d’excellence. Merci à tous les personnels, à tous les collègues qui nous soutiennent et à tous ceux qui nous ont légué ce patrimoine merveilleux.