RECHERCHE

18 juil
18/juil/2018

RECHERCHE

Eaux pluviales : un logiciel made in INSA plébiscité sur le marché

Si l’eau est une ressource précieuse et indispensable, elle est aujourd’hui une nuisance potentielle pour les villes. Les constructions urbaines sont souvent à l’origine d’inondations catastrophiques et les techniques comme le tout-à-l’égout ou l’évacuation hors des villes ont prouvé leurs limites. Il faut aujourd’hui construire des agglomérations plus respectueuses du cycle de l’eau. 

Le logiciel Parapluie, réalisé par le laboratoire DEEP1 de l’INSA Lyon, développé par la société Alison et soutenu par la Métropole de Lyon, propose une aide dans le choix des solutions alternatives face aux enjeux urbains et environnementaux de l’eau pluviale.

Les collectivités et des particuliers face aux eaux pluviales
Pour décoder les problématiques des collectivités face à l’eau de pluie, il est important de comprendre en quoi la construction urbaine modifie le cycle naturel de l’eau. Les infrastructures comme les parkings ou les rues empêchent l’eau de ruisseler naturellement, engendrant inondations, assèchement des ruisseaux ou augmentation de la température dans les villes. Les ingénieurs doivent également prendre en compte le lessivage des sols qui entraîne des particules fines chargées de polluants dans les milieux aquatiques. 
Les réseaux d’assainissement actuels, datant du 19e siècle, ne peuvent plus accueillir toutes les eaux de pluie : lors des orages, les égouts finissent par déborder et se déverser sur les chaussées. 
Objectifs principaux des villes ? Protéger les ressources en eau tout en favorisant l’infiltration ou le retour vers les milieux aquatiques, de dépolluer les eaux de ruissellement avant leur rejet et de redonner sa place à l’eau dans la ville.
Pour aider les collectivités dans le choix et la conception de solutions alternatives de gestion des eaux pluviales, un logiciel gratuit a vu le jour dans le laboratoire DEEP de l’INSA Lyon : « Parapluie », Pour un Aménagement RAisonné Permettant LUtilisation Intelligente de l’Eau, destiné aux professionnels et aux particuliers à la recherche d’une solution durable, économique et efficace.

Un logiciel innovant

« Les gouttes d’eau, c’est comme les brigands, c’est quand elles sont en bande qu’elles sont dangereuses, plaisante Bernard Chocat, ingénieur ET Docteur à l’INSA Lyon. La gestion de l’eau pluviale est non-négligeable face aux risques que celle-ci est capable d’engendrer. L’idéal est de gérer l’eau à la parcelle, c’est-à-dire, là où elle tombe. Cela implique plusieurs difficultés, notamment pour les particuliers qui n’ont ni les connaissances ni les ressources financières pour limiter les risques d’inondation sur leurs propres parcelles. Les difficultés se font aussi sentir dans les collectivités, où bien souvent, la gestion de l’eau s’effectue sous forme de petites opérations pour lesquelles il est difficile de mobiliser un bureau d’études spécialisé. C’est pour cette raison que nous avons créé le logiciel Parapluie, gratuit, inédit et surtout accessible à des non-connaisseurs. »

Une étude a montré que 60% des déclarations d’inondations ne provenaient pas des rivières qui débordaient, mais des réseaux d’eau saturés qui engendraient des catastrophes comme celles que certaines grandes villes ont connu au printemps 2018. 

« Il y une vraie prise de conscience de la part des ministères et des territorialités quant à l’importance de la ressource en eau et une volonté très claire d’en améliorer sa gestion pour diminuer l’impact et les risques d’inondations. Par exemple, à Lyon, les eaux de pluies ne sont pas acceptées dans le réseau existant. La relation entre le Grand Lyon et l’INSA Lyon, profonde en matière de traitement des eaux pluviales, est à l’origine de la création du concept2. Parapluie est aujourd’hui développé opérationnellement sur le territoire lyonnais et plusieurs collectivités comme Grenoble Métropole ou Roanne ont d’ores et déjà souscrit à l’abonnement. L’utilisation du logiciel Parapluie leur est doublement profitable puisqu’il est gratuit et permet de faire des économies grâce à la gestion des eaux de pluie. Certains promoteurs immobiliers font même de la gestion des eaux pluviales un argument de vente ! »

Le logiciel se veut donc accessible, même aux particuliers, pour apporter une aide entièrement complète et la dimension pédagogique est affichée.

« Les outils à destination des particuliers n’ont jamais existé ; il y a des logiciels utilisés par les bureaux d’études, mais c’est ici que Parapluie est une vraie innovation : tout le monde est capable de trouver une solution adaptée à sa parcelle, qu’elle soit un bâtiment industriel, une maison individuelle ou un jardin. L’outil fournit une aide au choix complètement personnalisée, et c’est aussi simple que de modéliser sa nouvelle cuisine Ikea ! » conclut Bernard Chocat.

 

Bernard Chocat 
Ingénieur, Docteur, et Professeur Émérite, Bernard Chocat se consacre aujourd’hui à la valorisation de la recherche scientifique académique au déploiement d’outils vers des publics novices.
« A la fin de ma carrière, j’étais directeur Directeur de l'Unité de Recherche en Génie Civil (URGC) de l’INSA Lyon puis du Laboratoire de Génie Civil et d'Ingénierie Environnementale (LGCIE), j'ai présidé différents comités de l'Agence Nationale pour la Recherche (ANR) et j’avais beaucoup de tâches administratives. Aujourd’hui, j’ai abandonné mes travaux de recherches et mes activités de relations publiques pour me consacrer à la production de base : écrire des livres, faire des émissions de radio, donner des conférences, faire du cinéma… Il est parfois frustrant lorsque l’on est enseignant-chercheur de ne pas avoir le temps de transmettre nos savoirs et valoriser nos travaux auprès des non-connaisseurs et c’est pour cela que j’ai décidé de contribuer à la promotion des savoirs et au partage des connaissances auprès de tous. Le laboratoire DEEP de l’INSA Lyon est internationalement reconnu dans la gestion intégrée et durable de l’eau: la conférence Novatech est d’ailleurs une belle référence sur le sujet. »
Toujours dans la volonté de sensibiliser et dans l'intention d’un travail sociétal, Bernard Chocat est également à l’origine de « Méli-Mélo, démêlons les fils de l’eau », une web-série humoristique qui permet de comprendre les enjeux liés à la gestion des eaux de pluie.
« Un autre projet me tient particulièrement à cœur, celui d’une version électronique de l’Encyclopédie de l’hydrologie urbaine et de l’assainissement que j’avais éditée en 1996 et qui, à l’époque, n’était pas accessible à des étudiants. Je travaille à une version électronique, entièrement gratuite, mais tout comme mon âme de chercheur me poursuit, la recherche de financements aussi ! », confie le professeur émérite.

Pour plus d’infos :
Parapluie est accessible sur le site : www.parapluie-hydro.com.
L’abonnement au service Parapluie permet une utilisation simplifiée et personnalisée du logiciel (réglementation locale, instruction des demandes de permis de construire…). Un annuaire des fournisseurs, produits et services dans le domaine des solutions de gestion en eaux pluviales est également bientôt disponible.

 


1  DEEP : Déchets Eaux Environnement Pollutions
2  Un premier logiciel professionnel, avait été commandé par le Grand Lyon à INSAVALOR