FORMATION

19 oct
19/oct/2017

FORMATION

Attractivité INSA : les chiffres de la rentrée 2017

« Nous ne sommes pas une école de second rang, nous recrutons les meilleurs étudiants de France. Et ceux qui rentrent chez nous ne le font pas par dépit, ils veulent suivre notre formation, ils croient en notre modèle d’ingénieur »
Eric Maurincomme, Directeur de l'INSA Lyon


 

Dans l’ordre ensuite, les élèves de Provence-Alpes-Côte-D’Azur, les DOM et la Région Occitane.
Région Bourgogne-Franche-Comté est la moins représentée.

« Nous ne regardons pas le lycée de provenance. Il ne faut pas d’autocensure parce que le meilleur de la classe de n’importe quel lycée n’importe où en France peut candidater dans nos établissements. Notre mode de sélection est juste, nous prenons sur dossier les meilleurs en mathématiques, physique, français et langue vivante. Ce sont des profils complets. » 
Eric Maurincomme, Directeur de l'INSA Lyon

« Les étudiants qui quittent notre établissement ont soit du mal à acquérir des méthodes de travail, manquent de maturité ou au contraire, sont brillants et comprennent très vite qu’ils veulent faire autre chose que de l’ingénierie.  Nous détectons les profils qui ne sont pas faits pour l’INSA très rapidement, car nous accompagnons tous nos étudiants. Ce qui permet d’ailleurs une réorientation rapide. Nous discutons beaucoup avec eux. Aucun ne part déçu. » 
Eric Maurincomme, Directeur de l'INSA Lyon

« Ces étudiants ont l’expérience d’autres formations et viennent chercher à l’INSA une formation dans un domaine de spécialité bien précis. Ils sont très motivés pour rentrer dans nos cycles d’ingénieurs et s’intègrent rapidement à leurs camarades de promotion, notamment grâce au dynamisme de notre vie associative, riche de 130 associations. »
Eric Maurincomme, Directeur de l'INSA Lyon 

 

« L’INSA Lyon vient d’ouvrir sa 5ème formation par apprentissage. Désormais, les départements Génie Mécanique, Génie Electrique, Télécommunications Services et Usages, et Informatique sont accessibles par la voie de l’alternance, permettant aux apprentis ingénieurs de décrocher le diplôme de la même excellence que ceux de leurs camarades en filière classique. » 
Eric Maurincomme, Directeur de l'INSA Lyon