INSA LYON

21 juil
21/juil/2020

INSA LYON

La revue de presse prospective #INSA2040

Le Comité d’études prospective #INSA2040 propose une revue de presse sur les impacts de la crise sanitaire en lien avec les enjeux majeurs identifiés pour l’avenir de l’INSA.

Les membres du Comité d’études prospective vous souhaitent un été reposant et ressourçant, riche de lectures et de découvertes.

 

Partager avec l’entreprise des valeurs sociales, environnementales et économiques

Le choc économique né de la crise du Covid-19 fait déjà sentir ses effets. Pour beaucoup d’entreprises, la survie se joue dans l’urgence de la reprise. Cet espoir de relance à court terme obligerait-il à revoir à la baisse, sinon renier, des stratégies adossées à de fortes exigences éthiques, sociétales et environnementales ? Autrement dit, la sortie de crise compromettrait-elle l’avenir de la fameuse Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE) ?

Entretien avec Claire Boilley-Forestier, responsable du Développement Durable de Bouygues Construction, et Christophe Itier, Haut-Commissaire à l’Économie sociale et solidaire et à l’Innovation sociale auprès de la ministre de la Transition écologique et solidaire

Usbek & Rica, 21/07/2020.
 

Incarner l’humanisme scientifique

En pleine évolution, l’édition scientifique observe une plus grande production de données scientifiques, de publications en libre accès et de prépublications en ligne… Mais ces changements vont-ils durer ?

Affaires universitaires - Damien Grapton, 16/07/2020.
 

Mettre les personnels au cœur du projet #INSA2040

Dans la course à la productivité, il devient de plus en plus difficile de trouver le temps de se reposer. Et si nous arrêtions de considérer le repos comme productif, c’est-à-dire comme une simple condition de la performance au travail ? Ne s’agit-il pas au contraire de reprendre le contrôle du temps pour s’autoriser des moments d’oisiveté, de paresse et de procrastination ?
Entretien avec Ghislain Deslandes, Professeur en philosophie des sciences de gestion, ESCP Business School.

The Conversation, 17/07/2020.

 

Transversal

Le pilotage de la transition écologique (dans le meilleur des cas) et la gestion des effondrements à venir (au pire) constitue un exercice de haute voltige, minutieux et particulièrement sensible dans nos sociétés d’opinion et d’individualisme. […] [L]es changements systémiques attendus pour réduire et s’adapter au changement climatique, et pour mener une transition digne de ce nom, sont profonds. Bien sûr ils sont de nature économique, politique et technique, mais aussi collective, culturelle et psychologique, correspondant à ce qu’on appelle en général le « facteur humain » qui complexifie le pilotage des évènements.

Alterjure (blog) - Thibault Turchet, juriste, 29/062020.

 

Liste des actualités

formation - 01/08/2020

Rentrée 2020

Voir toutes les actualités