VIE DE CAMPUS

17 juil
17/juil/2019

VIE DE CAMPUS

Quand l’INSA Lyon affronte les grandes universités

Avec ses 1500 licenciés à l’Association Sportive (AS), l’INSA Lyon arrive à se mesurer aux universités et se classer sur plusieurs sports collectifs en Championnats de France Universitaire (CFU) : volley, basket, handball, football… Rencontre avec les enseignants de ces sports. 

L’INSA Lyon, par son statut de grande école, peut participer aux deux championnats sportifs nationaux qui existent : les Championnats de France Universitaire (CFU) avec l’ensemble des étudiants de l’enseignement supérieur et des universités, et les Championnats de France des Écoles (CFE) qui regroupent uniquement les étudiants des écoles. L’INSA est une petite école comparée aux universités (dix fois plus d’étudiants et licenciés), mais l’esprit collectif qui y règne lui permet de jouer à des niveaux élevés. Pour la deuxième année consécutive l’AS de l’INSA Lyon se classe troisième au classement des CFU, derrière les universités de Bordeaux et de Lyon. Un résultat remarquable puisque l’école suivante ne se classe qu’à la vingtième position.

La cohésion INSA

En effet, la capacité des équipes à être dans le collectif explique ces bons résultats.

« Individuellement, les joueuses de volley sont techniquement et physiquement en dessous des joueuses adverses. Cependant, grâce à un esprit d’équipe extrêmement fort, elles ont pu jouer à un niveau supérieur. La cohésion et la solidarité qui existent dans ce groupe sont vraiment impressionnantes. Quelques joueuses sont sportives de haut niveau et elles se sont toutes données à 100% pour défendre les couleurs de l’INSA », se rappelle Marie Jaussaud, responsable du volley-ball féminin. Cette année les joueuses de beach-volley finissent 14e au CFU à la Réunion et l’équipe de volley masculin en 4x4 arrive troisième. 

Pour le football, la constitution des équipes renforce encore plus la cohésion, leur permettant d’atteindre régulièrement de bons classements. « Depuis plus de 20 ans, on a pris l’habitude de garder les étudiants des deux premières années dans les mêmes équipes. Ce fonctionnement permet de décupler les affinités et l’intégration des élèves à l’INSA », explique Patrice Cornuaud, responsable du football.

L’équipe féminine a atteint la troisième place des CFU en national 2.

Les valeurs de l’INSA adaptées au sport
Les valeurs portées par l’INSA et insufflées aux étudiants sont primordiales pour les sportifs.

« L’ouverture d’esprit, la capacité d’adaptation, la persévérance et l’honnêteté sont des qualités qui caractérisent bien nos joueurs. Ils ne lâchent rien, n’hésitent pas à affronter meilleurs qu’eux tout en acceptant, malgré la déception, les défaites. Ils ont vraiment un mental très fort, c’est ça qui fait la différence », insiste Jeff Villeminot, responsable de l’équipe de handball masculin.

Cette année, les handballeurs ont eu les effectifs et le niveau pour décrocher la troisième place en CFU.

 

Cette année, l’équipe féminine de basket termine championne de France en CFE et vice-championne en CFU élite (plus haut niveau de jeu universitaire). Caroline Bessac, responsable de l’équipe, revient sur cet exploit.

« En 25 ans de carrière, c’est la première fois qu'une équipe féminine de basket atteint un tel niveau de jeu collectif. Nos sportives de haut niveau ont pris le leadership et ont accompagné toute la saison les autres joueuses. Cette entreaide et ce sens du partage ont permis une prise de responsabilité de chacune sur le terrain, un renforcement progressif du niveau de jeu et un renforcement de leurs affinités », s’enthousiasme Caroline.

Des compétences supplémentaires
En plus des qualités qu’ils acquièrent avec leurs études, les élèves-ingénieurs appartenant à l’AS en développent de nouvelles.

« Par exemple, les deux beacheuses ont été qualifiées pour participer à la phase finale des CFU organisée à la Réunion. Elles ont récolté des fonds pour pouvoir payer le voyage et disputer leur match final de la saison. Elles ont fini 14e, mais leur parcours a été significatif car, étant en stage dans des villes différentes, elles ne pouvaient pas s’entraîner ensemble. Elles ont fait preuve d’autonomie et de prises d’initiatives qui leur ont permis d’atteindre leur objectif commun », précise Marie Jaussaud. 

Les insaliens ont besoin de s’organiser pour pouvoir réussir scolairement et sportivement. Tout au long de l’année, ils doivent suivre leurs cours, participer aux entrainements et disputer les matchs. De plus, les rencontres de fin de saison des CFU se déroulent en pleine période d’examens pour l’INSA alors que les universités ont déjà terminé.

« On voit très régulièrement des joueurs en train de réviser sur le bord du terrain. Ils ont cette capacité à se remettre dans le match et se concentrer alors qu’ils ont leurs examens en tête. Ça leur demande beaucoup d’investissement et d’organisation », conclut Jeff Villeminot.
 

Retrouvez le palmarès de l’ASpalmares_sport-2018-2019.pdf