FORMATION

19 mar
19/mar/2019

FORMATION

Damien Guerrier, en charge de l’innovation d’un grand groupe à seulement 23 ans

L’ascension a été très rapide. Damien Guerrier, ingénieur INSA Lyon Génie Industriel 2018, a les pieds sur terre et la tête dans les étoiles : à peine diplômé et déjà Innovation Business Manager d’une grande entreprise de conseil créée par des ingénieurs INSA : Amaris. Rencontre avec ce jeune ingénieur de 23 ans qui n’a pas froid aux yeux.
 
Difficile d’imaginer que ce jeune cadre faisait son entrée il y a six ans seulement, à l’INSA Lyon.

« Mes professeurs de lycée m’avaient tellement parlé de l’INSA que j’avais l’impression de connaître l’école par cœur avant d’y avoir mis les pieds. Je ne savais pas vraiment ce qu’était le métier d’ingénieur, mais j’aimais les maths et la physique. Quand j’ai découvert l’écosystème associatif et l’énergie qui se dégageait des insaliens lors des journées portes ouvertes, j’ai tout mis en œuvre pour intégrer l’école. J’ai intégré le premier cycle en AMERINSA, puis j’ai rejoint le département Génie Industriel. Plus j’avançais dans le cursus, plus j’aimais la dimension managériale du métier d’ingénieur. En m’engageant dans la vie associative étudiante, j’ai vécu des situations de stress et de joie très fortes, mais j’ai surtout énormément appris en m’ouvrant aux autres. Avant l’INSA, j’étais quelqu’un d’introverti et timide, et maintenant, je me retrouve face à des décisionnaires qui palpent plusieurs millions
d’euros ! » 

L’histoire de Damien et de l'entreprise Amaris débute lorsqu’il est contacté via le réseau social professionnel LinkedIn par son futur directeur, lui proposant un stage managérial au sein de la société lyonnaise.

« J’étais en échange au Portugal lorsque j’ai passé les entretiens en visio-conférence. À l’époque, j’avais besoin de peaufiner mon projet professionnel et je ne connaissais pas le secteur du conseil. Ça a été une véritable révélation ! J’ai signé avec les bureaux de Lyon sans même avoir rencontré les équipes. J’ai débuté comme stagiaire manager et je suis aujourd’hui en charge du développement des activités innovation du groupe. Les choses sont allées très vite pour moi et je ne pensais pas pouvoir accéder à ce poste, dont je rêvais, si rapidement. » 

Pour Damien, manager rime avec confiance. 

« Amaris fait confiance aux gens et je crois que c’est pour cela que je me suis senti rapidement en phase avec les valeurs de l’entreprise. Je me plais dans mon rôle d’ingénieur manager car on peut construire avec les personnes. J’accompagne des équipes de chercheurs de la naissance de leurs idées jusqu’au produit. Et puisque chacun a quelque chose à raconter, une histoire à vivre, je suis fier de pouvoir être en mesure d’aider mes collaborateurs à aller là où ils souhaitent aller. En tant qu’ingénieur INSA, on a cette double force, d’être à la fois très technique et d’avoir le sens de l’humain. » 

Lever le voile sur l’innovation, un vaste chantier qui n’effraie pas le jeune diplômé. 

« C’est un projet où il y a tout à construire. On part de zéro et à l’échelle du groupe il faut pouvoir se positionner comme une société innovante. Est-ce que ça n’est pas trop de responsabilités ? J’en redemande tous les jours ! Je crois qu’il ne faut pas avoir peur d’oser, garder confiance en soi et ne jamais se dire que nos épaules ne sont pas faites pour ça. On est capable de tout ce que l’on souhaite réaliser. Alors oui parfois j’ai un peu peur, car on me laisse des cartes à jouer pour construire quelque chose qui peut vite être gigantesque, mais dans deux ans, soit le pari sera perdant, soit je pourrais me retourner et me dire ‘c’est moi qui l’ai fait’. »