VIE DE CAMPUS

21 avr
21/avr/2020

VIE DE CAMPUS

Chroniques Culturelles INSA : let’s Dance

Let’s Dance est aujourd’hui comme un irrésistible appel du corps à se mettre en mouvement, à sortir de son propre confinement.

Let’s Dance est aussi le titre d’une chanson tirée de l’album éponyme (le 15e) de David Bowie, tout juste sorti en 1983. Ses paroles évoquent une jeune fille possédée par la danse. Inspiré du conte Les Chaussons rouges d'Andersen, l’histoire de cette danseuse frénétique n’est pas sans rappeler une autre histoire de virus et de danse mise en récit par Jean Teulé Entrez dans la danse* et adapté en BD la même année (2018) par Richard Guérineau.

Let’s Dance est enfin un air qui enivre et entête et nous rappelle que depuis sa création l’INSA est une terre de danse, tradition du modèle humaniste de l’ingénieur.e libre et résilient.e.

Chaque année, la danse est au cœur de la vie des insaliens. À la Rotonde, avec les étudiants de la section Danse-Études , au Théâtre Astrée durant le festival Chaos Danse et le festival des Arthémiades avec l’association sportive de danse InciDanse, à l’Institut Lumière pour les 10 ans de la Fondation INSA ou à la prestigieuse Salle 3000, pour la Cérémonie de Remise des Diplômes, la danse est partout.

Elle nous entraîne des plus grandes salles de spectacle aux chroniques culturelles et nous propose dans cet épisode une traversée de soi vers les autres.

  • Danser, « se mouvoir et s’émouvoir pour émouvoir » 
  • Portraits de jeunes danseuses et danseurs investis à l’INSA
  • Farandole, récit d’une histoire de métissage
  • Carte blanche à Natacha Paquignon, chorégraphe
  • Danser sa peine avec Angelin Preljocaj, chorégraphe du Pavillon Noir à Aix en Provence : documentaire disponible jusqu’au 24 avril 
     
  • Découvrir la suite : 
    Chroniques Culturelles INSA #4 : let’s Dance

     
Let’s Dance est également un film de 2019 autour de la rencontre entre la danse hip hop et la danse classique réalisé par Ladislas Chollat actuellement disponible sur Canal+.
*Entrez dans la danse, roman de Jean Teulé, édition Julliard, adapté en BD par Richard Guérineau, édition Delcourt : une étrange épidémie a eu lieu dernièrement et s’est répandue dans Strasbourg de telle sorte que, dans leur folie, beaucoup se mirent à danser, pendant deux mois, sans interruption, jusqu’à tomber inconscients. Beaucoup sont morts.