UCBL

MANUTECH-SLEIGHT

MANUTECH Ingénierie Lumière-Surfaces Santé & Société
Coordinateur: 
UJM - LHC

L'École Universitaire de Recherche MANUTECH SLEIGHT (Surfaces Light EngineerinG Health and SocieTy) ou MANUTECH SLEIGHT Graduate School, coordonnée par l'Université de Lyon et gérée par l'Université Jean Monnet à Saint-Etienne, propose un programme international intégré Formation (niveau Master et Doctorat) / Recherche dans le domaine de l'Ingénierie Lumière-Surfaces.

Ce programme interdisciplinaire mis en œuvre sur 10 ans a pour ambitions de :

  • Implémenter une Graduate School sur l’Ingénierie Lumière- Surface ;
  • Renforcer l’attractivité et l’internationalisation ;
  • Mettre en œuvre des Projets de recherche au meilleur niveau d’excellence internationale ;
  • Concevoir des nouveaux cours et cursus en cohérence avec les activités de recherche développées par SLEIGHT ;
  • Favoriser l’innovation et le transfert.
Partenaires: 
CENTRALE LYON
CNRS
INSA LYON - LAMCOS
INSA LYON - MATEIS
MINES ST ETIENNE
UCBL
Financement: 
UDL
Dates projet: 
2018-09-01 00:00:00 - 2028-08-01 00:00:00
Montant global du projet: 
7002608

H2O’Lyon

Ecole Universitaire de Recherche sur les sciences de l’eau et des hydrosystèmes
Coordinateur: 
UDL
Responsable INSA: 
Sylvie BARRAUD - DEEP

H2O'Lyon vise à construire une école de recherche sur les Sciences de l’Eau et des hydrosystèmes. Elle repose sur une approche résolument interdisciplinaire intégrant les Sciences Humaines et Sociales, Sciences physiques et d’ingénierie et les Sciences de la Vie pour appréhender l’ensemble des enjeux liés à leur fonctionnement et à leur gestion. L’ONU, l’Union Européenne et la plupart des pays ont reconnu ces enjeux comme prioritaires pour l’humanité. H2O'Lyon vise donc à former les leaders et les acteurs de l’eau de demain en s’appuyant sur la mobilisation et le développement de connaissances fondamentales d’excellence. Elle vise à développer des compétences, des approches et des outils innovants permettant de répondre aux enjeux d’une gestion holistique de l’eau aidant à mettre en œuvre des politiques publiques et des savoir-faire efficients et clairvoyants. Concrètement, nos objectifs sont (1) d’identifier et quantifier les mécanismes responsables du fonctionnement et de l'évolution des hydrosystèmes (eau et compartiments traversés ou qui la contiennent en considérant la diversité des échelles spatio-temporelles et (2) de développer des solutions aux principaux enjeux humains associés. Principalement, il s’agit des enjeux identifiés dans les objectifs de développement durable de l’ONU, de la directive cadre sur l’eau de UE fortement relayés par les acteurs locaux (qualité et quantité de la ressource, risques sanitaires et environnementaux, usages, adaptation au changement climatique, développement économique et territorial, politiques mises en œuvre...). Cela concerne aussi les questions de conservation, restauration, entretien, entretien, aménagement, transport, stockage et recyclage, mitigation, adaptation, équité sociale et environnementale, services durables, planification et anticipation, monitoring et évaluation.

https://h2olyon.universite-lyon.fr

 

Partenaires: 
UCBL
CNRS
INSA LYON - DEEP
IRSTEA
ENS LYON
UDL
ENTPE
ENSAL
INRA
UJM LYON 3
UJM - SE
UNIV LYON 2
MINES ST ETIENNE
CENTRALE LYON
VETAGROSUP
Financement: 
ANR
Dates projet: 
2018-09-01 00:00:00 - 2028-08-01 00:00:00
Montant global du projet: 
8500000
Contact: 
h2olyon@univ-lyon1.fr

MICROBEHAVE

Microbial impact on insect behavior
Coordinateur: 
UCBL
Responsable INSA: 
A. HEDDI & F. CALEVRO (BF2i)

Comprendre comment les microorganismes interfèrent avec le choix de la niche et du partenaire pour développer de nouvelles méthodes de contrôle des ravageurs et des vecteurs de pathogènes.

Les insectes, qu’ils soient ravageurs ou vecteurs, ont une incidence majeure sur la santé humaine, des animaux et des plantes. Dans le même temps, la biologie subit une importante transition en considérant les individus comme des holobiontes, c’est à dire des entités émergeant de l’interaction de multiples organismes. Ces interactions multi-partenaires sont des éléments majeurs de la santé des individus et permettent de développer des méthodes alternatives et spécifiques de contrôle des populations d’insectes, basées notamment sur la manipulation de leur comportement.

Le projet Micro-be-have est décliné selon trois actions :

  • L’action 1 cherche à comprendre l’importance des interactions entre les hôtes et les micro-organismes dans la détermination des comportements des insectes. Cette partie est développée sur deux insectes d’importance médicale et agronomique : le moustique tigre Aedes albopictus et le ravageur de culture Bemisia tabaci.
  • L’action 2 vise à développer un nouveau programme de recherche coordonné en collaboration avec la PME IZInovation sur un insecte nuisible émergent d’importance sanitaire et économique : la punaise de lit.
  • L’action 3 est dédiée à l’implémentation de la plateforme Symbiotron qui proposera des laboratoires confinés de niveau de sécurité 2 et 3 pour la manipulation des insectes et de leurs micro-organismes associés, et des équipements performants pour l’analyse des comportements et la manipulation génétique des insectes.
Enjeu: 
Santé Globale et Bioingénierie
Partenaires: 
IGFL
UCBL
IVPC
INSA LYON - BF2I
Financement: 
UDL
Dates projet: 
2018-09-01 00:00:00 - 2021-12-01 00:00:00
Montant global du projet: 
1200000
Contact: 
abdelaziz.heddi@insa-lyon.fr