INSA LYON

L'objectif de ce projet est de développer des nouvelles méthodes et modèles d'IA pour le "Edge Computing" qui respectent des contraintes de vie privée et qui permettraient d'exécuter des algorithmes d'analyse d'images sur des dispositifs avec peu de ressources, par exemple des caméras intelligentes.
 

Actuellement l’intelligence artificielle (IA) et les réseaux de neurones font l’objet de nombreux développements tant dans les grands groupes industriels que dans les laboratoires. De nombreuses voies sont explorées, principalement au niveau serveur ou large infrastructure ce qui permet de gérer des réseaux neuronaux à très grand nombres de couches. Cependant, de nombreuses recherches ont aussi pour vocation à délocaliser une partie des calculs au sein même du capteur. C’est le “Edge Computing” qui décrit le fait de rapprocher le traitement des données auprès du système les générant. Par essence, cela s’oppose au “Cloud Computing” où le traitement est centralisé et réalisé dans un système central et distant (dans le cloud) imposant des communications bidirectionnelles coûteuses en temps et en traitement.

Le projet ARTIstE a pour but de proposer des solutions novatrices aux problématiques des réseaux de capteurs d’images intelligents (smart vision sensors). Une récente étude prévoit qu’en 2025, plus de 65% des caméras de surveillance intégreront une puce d’IA. Cette mouvance conforte le bien fondé du projet ARTIstE où tout se passe au sein des nœuds de mesures et de calcul : collecte, stockage et traitements informatiques à base d’intelligence artificielle. Cela induit donc des temps de réponse extrêmement courts et l’information traitée arrive en temps réel puisque les algorithmes ont “affiné” les données brutes.

Visuel: 
Laboratoires: 
Dates projet: 
04/2021 - 06/2026
Financement: 
Contact: 
stefan.duffner@insa-lyon.fr
Coordinateur: 
INSA LYON
Responsable INSA: 
Stefan DUFFNER
Sous-Titre: 
ARTificial Intelligence on the Edge
Montant global du projet: 
125000' €'