INSA LYON

16 avr
16/avr/2020

INSA LYON

Prospective #INSA2040 : la revue de presse de la semaine

À l'heure du confinement imposé par la pandémie actuelle, le Comité d'études prospective #INSA2040 propose une revue de presse sur les impacts de la crise sanitaire en lien avec les enjeux majeurs identifiés pour l’avenir de l’INSA.

Focaliser la recherche sur les enjeux sociétaux majeurs en synergie avec la formation

  • « Il faut faire en sorte que la société dispose de bases fiables et que la diffusion de connaissances validées répondant aux critères scientifiques ne tourne pas à la diffusion d’opinions ou de croyances non étayées. C’est tout l’enjeu de cette science ouverte qui doit faire avec les forces et faiblesses de la science, une capacité à remettre en cause ce qui était tenu pour acquis, ce qui ne pose pas de problème dans un monde lent, mais qui peut donner l’apparence d’une agitation perpétuelle dans le monde rapide d’aujourd’hui. »
    La science ouverte : refaire circuler le savoir librement, The Conversation - 09/04/2020

     
  • « En conclusion, en temps de crise majeure, les scientifiques doivent abandonner les éthiques de conviction pour adopter une éthique de responsabilité. Cela ne signifie nullement qu’il faille abandonner les grands principes, mais cela veut dire que ceux-ci doivent être mis en regard les uns des autres et examinés dans le contexte actuel avec le soucis permanent des conséquences immédiates de leur application. » 
    L'éthique de la recherche en situation de crise sanitaire, CNRS Le Journal - 09/04/2020


Incarner l'humanisme scientifique

  • « En cette période de confinement, beaucoup se réfugient derrière les outils numériques pour préserver leurs relations sociales. Cela va-t-il accoucher de nouveaux liens entre les individus ?
    Aujourd'hui, une grande partie de l'innovation numérique repose sur un numérique de luxe. Nous allons vers des « toujours plus », adaptés à un monde en croissance éternelle et en ressources infinies... A contrario, il va davantage falloir composer avec un numérique moins high tech, qui puisse fonctionner avec trois bouts de ficelle, de manière plus décentralisée, avec une moindre dépendance au lointain, une relocalisation des savoir-faire. »
    Dans l'épreuve que nous traversons, le besoin de médiation numérique est énorme, La Tribune - 31/03/2020


Partager avec l'entreprise des valeurs sociales, environnementales et économiques


Oser l’esprit pionnier

  • « Il vaudrait sans doute mieux nous préparer à vivre en situation de crise chronique plutôt que cyclique. Coincés entre un hier qui n’existe plus et un demain qui sera très éloigné de celui que nous avions imaginé, il est pourtant encore possible de faire preuve d’espoir et d’optimisme. Mais aussi de défendre une prospective du présent enfin débarrassée de son messianisme infantile. »
    « Covid-19 : Entre l’avant et l’après, un long maintenant », Usbek&Rica - 02/04/2020


Réinventer la formation pour accompagner les enjeux de société

  • « Nous gagnerons collectivement à faire connaître ce qui existe pour nous inspirer les uns des autres, adapter à notre contexte les expériences vertueuses relatives aux apprentissages. Nos institutions – établissements scolaires, universités, entreprises, administrations, associations – vont continuer à s’adapter pour permettre à tous et toutes de devenir des acteurs et des actrices à part entière de communautés apprenantes à l’échelle locale, nationale, mondiale. »  
    Débat : Pour faire face aux crises, développons des « communautés apprenantes », The Conversation - 13/04/2020


Nous concluons cette veille par le partage d’un essai.
Contagions, par Paolo Giordano, écrivain, physicien italien.
Court essai « sur la pandémie, ses possibles sources, ses implications et les changements qu’elle opérera sur notre vie et notre pratique du monde, dans l’immédiat et à long terme », selon Le Seuil.