FORMATION

14 mar
14/mar/2018

FORMATION

Jeune Talent : Mathis Hammel, compétiteur en informatique

Première programmation informatique à 11 ans, premiers pas en sécurité informatique à 14 ans… Mathis Hammel a l’algorithme dans le sang. Grâce au soutien de la Fondation INSA Lyon, il va participer à des concours prestigieux à travers le Monde, en portant haut les couleurs de l’école. Entretien.

Comment est née votre passion pour les algorithmes et la sécurité informatique ?
J'ai été en contact avec des ordinateurs depuis mon jeune âge donc c'est en quelque sorte une passion que j'ai depuis longtemps, mais je n'ai réellement commencé à travailler ces deux disciplines qu'à partir de mon arrivée en 3e année au département Informatique de l’INSA Lyon car l'atmosphère s'y prêtait bien, d’autant plus que nous sommes encadrés et soutenus par le corps enseignant et les associations.

Pourquoi avez-vous choisi l’INSA Lyon ?
Je vise depuis le lycée une carrière d'ingénieur, mais ne souhaitais pas particulièrement passer par une prépa. En tant que meilleure école d'ingénieur post-bac de France, l'INSA semblait être un choix évident. Ma grande sœur est entrée à l'INSA Lyon un an avant moi, et ses retours ont confirmé mon choix.

Vous êtes très actif sur le plan associatif, pourquoi ? 
J'ai rejoint mes deux premières associations en 2e année de Premier Cycle à l’INSA Lyon, et cela m'a immédiatement plu d'avoir l'occasion de rencontrer des personnes avec qui je partageais des intérêts communs et de s'organiser en groupe autour de projets concrets. J'ai commencé dans plusieurs associations en tant que membre actif, notamment InSecurity (association de sécurité informatique) et TEDxINSA (en charge de l'organisation annuelle d'une demi-journée de conférences TEDx).
Depuis, j'ai progressivement évolué vers des rôles de gestion associative qui permettent tantôt d'être acteur dans la transmission des connaissances (en particulier dans les associations techniques), tantôt de gérer des équipes et de donner une réelle direction aux projets, comme c'est le cas dans l'association TEDxINSA que je préside cette année.
Avec mon ami et coéquipier Thomas Lacroix, nous avons également fondé en 2017 l'association INSAlgo, qui représente l'officialisation du groupe d'amateurs d'algorithmique/programmation à l'INSA, qui existait depuis de nombreuses années au sein du département IF. INSAlgo est à mes yeux un projet extrêmement réussi, car nous avons d'une part pu bénéficier de visibilité et ouvrir notre passion à l'algorithmique à de nombreux étudiants de tout l'INSA, bien au-delà du département IF. D’une dizaine d'étudiants, nous sommes passés à 40.
D’autre part, nous avons pu obtenir et gérer des fonds pour mener des projets.

Vous venez d’ailleurs de recevoir une bourse jeune talent de la part de la Fondation INSA Lyon, pouvez-vous présenter votre projet ?
Mon projet se divise en 4 parties, chacune représentant un concours auquel je souhaiterais participer. Le concours le plus important à mes yeux est l'IrlCPC. C'est une compétition organisée par la prestigieuse association ACM (Association for Computing Machinery), qui est assimilable au championnat académique d'Irlande en algorithmique.
J'étais en échange à Trinity College Dublin en Irlande l'année dernière, et mon équipe avait remporté le championnat. Je souhaitais donc retenter l'expérience cette année, avec des coéquipiers de l'INSA. Pour cela, j'ai obtenu une bourse Jeunes Talents de la part de la Fondation INSA Lyon, ce qui me permet de financer les frais pour mes deux coéquipiers et moi-même. Avec Thomas, président d'INSAlgo et faisant partie de mon équipe à l'IrlCPC, nous avons décidé d'organiser un concours de programmation ouvert à tous les insaliens, durant lequel les participants devaient résoudre en 2h des problèmes similaires à ceux rencontrés à l'IrlCPC. À l'issue du concours, les trois meilleurs ont été sélectionnés et formeront une deuxième équipe INSA en Irlande, financés par l'association. Parmi ces trois vainqueurs, on trouve deux étudiants en 3è année au département Informatique, qui s'étaient déjà illustrés en novembre dernier pour avoir décroché malgré leur jeune âge la 32e place au SWERC, compétition réputée dans toute l'Europe. Le dernier membre de l'équipe INSAlgo ne nous a pas moins impressionné, étant étudiant en première année du Premier Cycle.

Durant votre formation, vous avez décroché un stage chez Google. Comment voyez-vous votre avenir ?
Grâce à mon profil technique, j’ai en effet obtenu un stage de 4 mois chez Google l’an dernier, lors duquel j’ai pu côtoyer des champions mondiaux de compétitions d’algorithmique et de sécurité. Cela a complètement attisé mon envie d’excellence dans ces domaines. Une fois diplômé de l’INSA, je pense travailler en tant que développeur dans une entreprise qui offre des problématiques techniques qui sauront combler mon envie de défi. J’ai déjà quelques pistes, mais rien de certain pour le moment. Je pense qu’à long terme, je souhaiterais développer mes soft skills pour diriger une équipe technique.