ENTREPRISES

21 juin
21/juin/2018

ENTREPRISES

INSAVALOR : un modèle né pour grandir

La filiale de R&D, valorisation et formation continue de l’INSA Lyon vient de fêter ses 30 ans. Objet de curiosité à l’époque, INSAVALOR est aujourd’hui un modèle à suivre.

Entretien avec Nicolas Penet, Président du Directoire d’INSAVALOR.

En 30 ans, qu’est-ce qui a changé ?
Nous sommes passés d’ovni à modèle. En 1988, nous étions pionniers dans le paysage de l’enseignement supérieur. INSAVALOR était née pour stimuler la recherche et le développement au sein de l’INSA, et devenir une interface active entre le monde socio-économique et les laboratoires. 30 ans plus tard, INSAVALOR est devenue un modèle qu’on cherche à dupliquer. Un appel à projets vient même d’être lancé pour permettre le montage de Société Universitaire de Recherche sur notre modèle.

INSAVALOR aujourd’hui, c’est quoi ?
17 millions d’euros de chiffre d’affaires, 150 salariés, 40 start-up hébergées.

INSAVALOR est l’outil des 23 laboratoires de recherche de l’INSA Lyon. Elle signe 1000 contrats industriels par an et compte plus de 200 familles de brevets en portefeuille. Notre rôle est d’être un facilitateur de collaborations technologiques. Trois valeurs sont ressorties d’une étude qualité réalisée l’an dernier : réactivité, efficacité et professionnalisme. Elles constituent l’ADN d’INSAVALOR depuis sa création et une ligne directrice pour son développement futur.

INSAVALOR est aussi un opérateur de formation continue pointue. Chaque année, elle accueille 1200 stagiaires et organise en moyenne 450 sessions de formation. Notre offre variée et technique permet d’accompagner les entreprises sur l’évolution de leurs métiers et favoriser la mobilité professionnelle de leurs collaborateurs.

INSAVALOR est l’un des fondateurs du fonds d’investissement Pertinence Invest. Dans quel but et avec quelles perspectives ?
Nous sommes capables de voir les projets très tôt et de les comprendre dès leur sortie de laboratoire.
Notre ambition, c’est de pouvoir accompagner ces projets portés par des chercheurs de l’INSA, de suivre toutes les étapes et d’éviter à ces chercheurs-entrepreneurs de perdre du temps en levée de fonds. Pour cela, nous avons créé Pertinence Invest, qui regroupe huit structures de valorisation adossées aux plus grandes écoles d’ingénieurs de France. Via ce fonds d’investissement, elles se coordonnent au niveau national pour soutenir la création de start-up et favoriser l’innovation « made in France ».
Nous avons fait la preuve du concept pendant cinq ans, et maintenant nous voulons le déployer avec l’objectif à court terme de lever 50 millions d’euros.

Et quelle ambition dans le domaine de l’hébergement d’entreprises ?
Presque 30 ans après l’ouverture de son premier Centre d’Entreprise et d’Innovation (CEI), INSAVALOR attend la livraison de son quatrième CEI prévue courant 2019. Juste à côté de nos locaux, 1500 m2 seront dédiées à l’accueil de nouvelles entreprises. Actuellement, nous comptons environ 40 entreprises hébergées, avec la particularité de pouvoir rester sur notre site. Toujours dans notre logique d’accompagnement et de valorisation, nous nous adaptons au développement de ces sociétés, et tenons à les garder près de nous.

Que pouvez-vous dire sur les liens entre INSAVALOR et le Groupe INSA ?
INSAVALOR a pour objectif de se déployer sur le plan national au travers du Groupe INSA, pour élargir la gamme de réponses que nous pouvons apporter aux industriels.

Plus globalement, si l’on parle d’avenir, nous avons une ligne directrice qui guide nos actions : améliorer toujours et encore nos services, être pro-actif, anticiper les besoins et se réinventer, en restant encore et toujours à l’écoute des milieux académique et économique.

 


Découvrir la chaîne Youtube INSAVALOR

 

Lire le dossier de presse INSAVALOR fête ses 30 ans

Informations complémentaires

Liste des actualités

formation - 17/07/2018

Rentrée 2018

Voir toutes les actualités