FORMATION

20 fév
20/fév/2019

FORMATION

Études ou passion : pourquoi choisir ?

« Je pensais avoir à choisir entre la musique et mes études d’ingénieur en entrant en études supérieures, mais j’ai vécu à l’INSA plus d’expériences musicales que je n’aurais pu l’imaginer durant toute ma scolarité », annonce Hugo Rinville, l’un des cent vingt-cinq « zikets » de l’INSA Lyon.

Les « zikets » sont les étudiants-musiciens de l’INSA Lyon, une spécificité insalienne d’excellence, qui permet aux élèves-ingénieurs non seulement de poursuivre leur pratique musicale en études supérieures, mais surtout de performer dans leurs deux domaines de prédilection, la science et la musique. C’est l’une des filières artistiques les plus prisées, et, preuve s’il en fallait une, le stand de présentation de la formation a été pris d’assaut lors de la dernière Journée Portes Ouvertes de l’établissement. Il s’agit d’une formation complète et exigeante dont les cours d’instruments et de théorie sont dirigés par des professeurs de haut niveau, exerçant en conservatoire, à l’Orchestre National de Lyon ou à l’Opéra de Lyon.

Pour accéder à ce programme pédagogique, qui peut déboucher sur un Diplôme d’établissement Arts-Études depuis 2016, les étudiants doivent attester d’au moins cinq années de bagage musical entre pratique instrumentale et solfège (en conservatoire, école de musique, association ou cours particuliers). Chaque année, Arnaud Sandel, responsable de la formation, reçoit plus d’une centaine de candidatures composées d’un CV musical, d’une lettre de motivation mais aussi de certificats, diplômes et vidéos : « le niveau et la motivation sont les deux critères auxquels nous portons le plus d’attention. Nous accueillons tous types d’instruments », précise Arnaud Sandel.

Née en 1984 sous l’impulsion de Raymond Hamelin1, la filière permet aux étudiants de vivre leur passion. Hugo Rinville est un étudiant de deuxième année inscrit en section Arts-Études. « Je fais du piano depuis que je suis petit et j’ai suivi des cours de classique jusqu’à la terminale, je m’attendais à devoir mettre la musique de côté en études supérieures et pourtant en moins de deux ans, j’ai vécu à l’INSA plus d’expériences musicales que je n’aurais pu l’imaginer durant toute ma scolarité ». Comme ses camarades de musique-études, il profite quotidiennement des huit salles équipées d’instruments et de matériel musical. « Depuis que je suis ici, pas une semaine ne s’est écoulée sans que je ne sois allé jouer dans les studios mis à disposition et accessibles à n’importe quel moment de la journée », explique Hugo.

À travers cette filière, les étudiants développent compétences et aptitudes qui seront utiles dans leur vie d’ingénieur : gestion de projet, créativité, confiance et solidarité. « J’apprends tous les jours en participant à des projets, avec les étudiants des autres filières Arts-Études notamment. La section est une vraie source de cohésion et j’ai tissé des liens forts avec des étudiants qui participent encore aujourd’hui à façonner ma vision de la musique et du savoir-vivre en collectif », ajoute l’élève-ingénieur.

Au sortir de la formation d’ingénieur-musicien, les diplômés continuent d’entretenir leur passion pour la musique jusque dans leur vie professionnelle. « Beaucoup de nos diplômés exercent en tant qu’ingénieurs, et bien souvent, ils essaient de garder ce lien avec les arts. Un ingénieur-musicien INSA a développé une technique et une sensibilité musicale accrues. Certains s’orientent vers de la recherche, en acoustique notamment, où avoir été initié à la musique est un avantage. Et d’autres passent professionnels ! Cela fait maintenant dix ans que je vois évoluer les élèves-ingénieurs de musique-études, et mon bilan est très positif. Je suis très heureux de célébrer en ce moment l’anniversaire de la filière : nous nous produisons trois fois en concert avec un programme exceptionnel de bossa/samba brésilienne « BRAZ’INSA », puis nous réunissons les plus jeunes et les plus anciens de la filière pour fêter les trente-cinq bougies en fanfare ! », conclut Arnaud Sandel.

 

Les 35 ans : programme
Pour fêter ses 35 années d’existence, la filière musique-études propose trois concerts, ouverts à tous, placés sous le signe de la fête. L’orchestre, composé de 80 étudiants et anciens élèves, vous présentera un audacieux mélange de Bossa-nova, Samba, Trad et Pop, spécialement créé pour l’occasion. Deux dates prévues pour profiter de la création « BRAZ’INSA » :

Samedi 23 mars 2019
20h30 - CENTRE CULTUREL ARAGON, Oyonnax
Mercredi 27 mars 2019
20h30 - ROTONDE, INSA, Campus de la Doua, Villeurbanne
Informations et programmes
Inscriptions

Un week-end de retrouvailles des étudiants, diplômés, familles, professeurs et amis de la section est également co-organisé par Musique-Études, l’Association Musicale de l’INSA Lyon et les étudiants en formation les 12, 13 et 14 avril 2019. Un moment festif qui donnera lieu (notamment !) à un concert classique, jazz et folklo multigénérationnel et à un concert des professionnels du Lilananda Jazz Quintet et du Quatuor Pernambuco.
Informations et inscriptions

 

Alexander Anissimov, chef d'orchestre russe, à l'INSA 
Également dans le cadre des 35 ans de Musique-Études et de la Structure d’Accueil « Mécanique pour les Arts, les Cultures et l’Architecture » du département Génie Mécanique de l’INSA Lyon, les étudiants profiteront de l’intervention du Chef d’Orchestre russe Alexander Anissimov qui dirigera une répétition filmée de l’Orchestre Symphonique INSA Universités (OSIU) et organisera une master-class autour de la direction d’orchestre.
La venue du Directeur principal de l'Orchestre d’État de Biélorussie sera l’occasion pour un étudiant de 5e année de Génie Mécanique, d’étudier la gestique dans le cadre de son Projet Recherche Ingénierie (PRI) et réaliser un modèle automatisé articulé pouvant servir d’aide à l’apprentissage du geste.
Plus d’informations : Anne Tanguy, professeur INSA Lyon

 

 

[1] Directeur de l’INSA Lyon de 1974 à 1991