RECHERCHE

17 oct
17/oct/2016

RECHERCHE

ELyT School : quand les liens entre la France et le Japon se renforcent

C’est l’une des belles réussites qui lient la France et le Japon en matière d’échange académique. L’école d’été ELyT School en est à sa 8e édition et prend une dimension supplémentaire cette année avec la naissance de l’Unité Mixte Internationale ELyT Max, nouvelle opportunité de sujets de stage ou de thèse pour les étudiants.

Créée pour favoriser les échanges entre élèves-ingénieurs et étudiants en master français et japonais, ELyT School est le fruit d’une collaboration entre l’INSA Lyon, le CNRS, l’Ecole Centrale de Lyon, l’Université de Tohoku et l’association d’étudiants Jasso. Chaque année depuis 8 ans, cette école d’été a pour but de faire connaître les institutions partenaires aux étudiants de l’autre pays afin de les sensibiliser aux programmes de double-diplôme de master et de favoriser la mise en place future de thèses en co-tutelle. Ce dernier point est particulièrement d’intérêt avec la création cette année de l’UMI ELyT MaX, laboratoire franco-japonais dédié à l'étude des matériaux et systèmes soumis à des conditions extrêmes, qui peut proposer des sujets de stage ou de thèse aux étudiants.

« ELyT School s’est ouverte à des partenaires communs des institutions françaises et japonaises au Japon (Tokai University), en Chine (Tisnghua University et Nanjing University of Aeronautics and Astronautics) et en Europe (KTH à Stockholm). Au total, 44 étudiants, dont 8 de l’ECL, 13 de l’INSA et 1 de l’ENISE, ont pu se rencontrer et échanger au cours de cette école d’été. Les étudiants INSA provenaient de plusieurs départements de l’INSA Lyon (SGM, GEN, GE, GM, BS et GI), en début de 4 ou 5ème année » explique Alain Fave, enseignant-chercheur au département Science et Génie des Matériaux, fortement impliqué dans l’aventure ELyT School.

Pour cette édition 2016 qui s’est tenue à Sendai, le programme de l’école d’été a mêlé activités scientifiques autour de la thématique « Energy, Environment and Safety » avec des présentations scientifiques de professeurs japonais et français, du travail de recherche en groupes avec restitution orale, une visite d’une centrale électrique au gaz naturel, d’un site de production d’énergie à partir du photovoltaïque et d’une usine automobile, activités de découvertes mutuelles (présentations des étudiants, visites des campus de TU et des laboratoires…) et activités culturelles et touristiques (cérémonie du thé, présentation du Japon et de son histoire, excursion à Hiraizumi…). L’ELyT School s’est clôturée par un traditionnel banquet japonais sponsorisé par l'Ambassade de France à Tokyo.

« Le bilan de cette édition de ELyT School est très positif. Les présentations des étudiants sur leur travail de groupe étaient excellentes, les exposés scientifiques des professeurs, d’un très haut niveau et l’intérêt des étudiants pour les activités de ELyT MaX était important. De nombreux échanges ont pu avoir lieu entre les étudiants, qui ont noué de forts liens d’amitié … Les participants français sont déjà prêts à accueillir leurs nouveaux amis et bien d’autres étudiants, pour la prochaine édition qui se tiendra à Lyon en 2017 !!! » précise Alain Fave.

A noter que 3 d’entre eux sont restés au Japon pour un échange académique (1 an) ou le double diplôme Master INSA-Tohoku (2 ans et demi).