INSA LYON - IMP

FASTCURE2

FASTCURE COMPOSITE VESSEL
Tags: 
STOCKAGE HYDROGENE
MATERIAUX COMPOSITES
Coordinateur: 
CEA DAM Monts
Responsable INSA: 
Jean-François GERARD

Le projet FASTCURE2 a vocation à développer des formulations novatrices de polymères thermodurcissables associés à des fibres de carbone sous forme de pré-imprégnés pour réservoirs de stockage d’hydrogène sous haute pression (700 bars). De tels réservoirs dits de Type IV constituent dans le cadre du développement de l’économie de l’hydrogène des éléments pour la mobilité associés à des piles à combustible (fuel cells) et des applications stationnaires.

Enjeu: 
Energie pour un développement Durable
Partenaires: 
INSA LYON - IMP
VITECH COMPOSITES
Financement: 
ANR
Dates projet: 
2020-02-01 00:00:00 - 2022-12-01 00:00:00
Montant global du projet: 
434321
Contact: 
jean-francois.gerard@insa-lyon.fr

FabAddSilicone

Tags: 
SILICONES
STEREOLITHOGRAPHIE
Réalisation de pièces complexes en silicone par impression 3D
Coordinateur: 
SACRED
Responsable INSA: 
Claire BARNES

Nouveau procédé de fabrication additive de pièces industrielles complexes en silicone.

Enjeu: 
Environnement : Milieux naturels, Industriels et Urbains
Partenaires: 
INSA LYON - IMP
SACRED
ITC
COP
Financement: 
FEDER REGION AURA
Dates projet: 
2020-01-01 00:00:00 - 2022-12-01 00:00:00
Montant global du projet: 
868112

ACAPULCO

fAbriCation rApide d'emPreinte d'oUtiLlage d'injeCtiOn
Tags: 
L'OUTILLAGE DU FUTUR 4.0
Coordinateur: 
SMP
Responsable INSA: 
Jean-Yves CHARMEAU (IMP)

l’outillage du futur 4.0

L’objectif du projet est de développer une solution innovante de production d’outillages en polymère par fabrication additive permettant d’injecter des pièces ayant une qualité similaire à un produit industriel injecté dans un moule en métal de production.Dans le cadre du projet, l’INSA va se concentrer sur l’optimisation du couple matériau/procédé pour la production de telles empreintes.

Enjeu: 
Energie pour un développement Durable
Partenaires: 
IPC
CREASTUCE
CFP-MATERIAUTECH
LAC-PFT
MIHB
CADFLOW
INSA LYON - IMP
INITIAL
Financement: 
FEDER REGION AURA
Dates projet: 
2017-01-01 00:00:00 - 2020-12-01 00:00:00
Montant global du projet: 
342000
Contact: 
anne.blond@insa-lyon.fr

ALGUEX

Production d'Amidon Algal à partir de Macro et Micro-algues utilisables dans les bioplastiques destinés à l'emballage
Tags: 
LIQUIDES IONIQUES
BIOPLASTIQUES
Coordinateur: 
ERANOVA
Responsable INSA: 
R.BRUNEL et S.LIVI (IMP)

Un des objectifs du projet ALGUEX est d’utiliser un liquide ionique comme agent de plastification. Cette approche, mise en œuvre par l’INSA, est innovante et a montré des résultats intéressants en termes de gain de propriétés mécaniques (contrainte à la rupture améliorée ). Cependant, le développement de cette innovation est quelque peu limitée pour les produis dont l’aptitude au contact alimentaire est recherchée car il n’existe pour l’instant qu’un seul

Plusieurs formulations seront testées pour les résines visant l’aptitude au contact alimentaire : avec le liquide ionique autorisé par la CE et avec des additifs classiques, en solution de repli, si le liquide ionique ne montre pas de performances suffisantes.

Pour la résine non compostable qui ne vise pas de contact alimentaire, les travaux pourront s’étendre à d’autres liquides ioniques parmi ceux qui ne présentent pas de toxicité documentée dans la littérature.

  • Valider/démontrer la compétitivité des résines ALGUEX d’un point de vue technique et économique

Des informations ont été fournies concernant la comparaison des résines ALGUEX avec des résines algales concurrentes et des résines base amidon terrestres concurrentes. Il apparait que la résine ALGUEX présente une contrainte à la rupture supérieure de 15% aux résines testées et une meilleure élongation à la rupture en comparaison de la résine Solaplast d’Algix. Ces résultats pourraient être améliorés en cas d’utilisation d’un liquide ionique comme plastifiant.

Concernant les propriétés barrières et, de manière générale, l’aptitude au contact alimentaire, des performances techniques similaires ou supérieures doivent encore être démontrées.

Concernant les aspects économiques, Floréale, partenaire non bénéficiaire du projet en charge des tests pour ses applications films et barquettes, a d’ores et déjà identifié certains avantages. En effet, il apparait dans les premiers essais au stade laboratoire que le plastique envisagé serait plus dense. Cela permettrait de diminuer l’épaisseur des emballages (-15% à -20%) et ainsi réduire l’impact du coût « matière première » de ceux-ci.

Enjeu: 
Energie pour un développement Durable
Partenaires: 
FLOREAL
CEA
INSA LYON - IMP
Financement: 
PIA ADEME
Dates projet: 
2017-05-01 00:00:00 - 2019-11-01 00:00:00
Montant global du projet: 
136
Contact: 
sebastien.livi@insa-lyon.fr

PEFPACK II

PEF, substitut 100% biosourcé du PET pour le PACKaging
Tags: 
PEF
Coordinateur: 
TORAY
Responsable INSA: 
Jérome DUPUY (IMP)

Le projet PEFPACK II a pour objectifs le développement desolutions d’emballages rentables à base de PEF, un polymère 100% bio-sourcé. Il s’agira dedévelopper des emballages à base de PEF présentant des propriétés thermiques,mécaniques, barrières, supérieures à celles du PET, mais également supérieures à celles
d’un PEF « standard ». Le consortium de ce projet associe 2 partenairesacadémiques, un
centre technique et 5 partenaires industriels (grand groupe, ETI, PME).
 

Enjeu: 
Energie pour un développement Durable
Partenaires: 
PAPREC PLASTIQUES
CTCPA
UCBL - ICBMS
INSA LYON - IMP
HEBERT
Financement: 
FEDER REGION AURA
Dates projet: 
2017-01-01 00:00:00 - 2020-12-01 00:00:00
Montant global du projet: 
252000
Contact: 
jerome.dupuy@insa-lyon.fr