COMMISSION EUROPEENE

WASTCARD

Wrist and Arm Sensing Technologies for Cardiac Arrhythmias Detection in Long Term Monitoring
Coordinateur: 
UNIVERSITY OF ULSTER
Responsable: 
Eric MCADAMS (INL)

Abnormal heart rhythms are a major cause of cardiovascular disease and death in Europe. Sudden cardiac death accounts for 50% of cardiac mortality in developed countries; ventricular tachycardia or ventricular fibrillation is the commonest underlying arrhythmia. In the ambulatory population, atrial fibrillation is the commonest one, and is associated with increased risk of stroke and heart failure, particularly in the aged population. If arrhythmias are detected at an early stage of heart disease, appropriate treatment can be effective, reducing disability and death. However, in the early stages of disease these may be transient, lasting only a few seconds, and thus difficult to detect. Current approaches to cardiac rhythm monitoring include: a) non-invasive external recording devices; which are suitable for short term (<24 hours) recording, and b) implantable loop recorders, which are inserted subcutaneously beneath the chest wall; capable of monitoring heart rhythm for extended periods, but there is considerable expense associated with the device, hospitalisation costs and risk of infection. The proposed joint research project through staff exchange activities, will investigate enabling technologies for non-invasive recording heart rhythm during long periods of time (>36 hours), using a wrist or arm wearable device with novel ECG sensing techniques and embedded real-time cardiac arrhythmia detection processes. The problem of extracting the far-field heart electrogram signal from noise components will be addressed using smart denoising algorithms. The project will impact by establishing a successful international and intersectoral partnership for the development of new technologies addressing a significant cardiovascular healthcare problem. These technologies will be suitable for integration into current e-Health and cardiac information systems, and will impact on healthcare costs reduction by improved efficiency in the diagnosis and early treatment of cardiac disease.

Enjeu: 
Santé Globale et Bioingénierie
Partenaires: 
INSA LYON - INL
INTELESENS
WATERFORD INSTITUTE OF TECHNOLOGY
SD INFORMATIKA
SOUTHERN HEALTH AND SOCIAL CARE TRUST
UNIVERSITY OF ZAGREB
Financement: 
COMMISSION EUROPEENE
tags: 
LONG-TERM WEARABLE SENSORS
ECG DENOISING TECHNIQUES

PBNV2

Approches de nouvelle génération pour le bruit de passage des nouveaux groupes motopropulseurs des véhicules
Coordinateur: 
KU LEUVEN
Responsable: 
Nicolas TOTARO (LVA)

Projet PBNV2
Le bruit des transports étant le deuxième polluant environnemental le plus meurtrier en Europe, l'ingénierie des transports doit être inspirée par l'écologie, l'économie et la santé pour développer des véhicules écologiques et silencieux. Les législations définissent les limites maximales d'émission de bruit qui doivent être respectées au cours des procédures normalisées d'essai de bruit au passage. Étant donné les nouveaux concepts de groupes motopropulseurs de véhicules, souvent électrifiés, de nouvelles approches d'évaluation du bruit au passage sont nécessaires. Le projet PBNv2 (Approches de nouvelle génération pour le bruit de passage des nouveaux groupes motopropulseurs des véhicules) rassemble des chercheurs en début de carrière et des spécialistes expérimentés issus des principaux acteurs du monde académique et industriel en Europe, couvrant différentes disciplines scientifiques et acteurs industriels pour relever les défis à venir. Les doctorants boursiers seront formés à des sujets novateurs et recevront une formation théorique et pratique spécifique dans le domaine de l'ingénierie du bruit au passage de manière à aborder les aspects du bruit au passage allant de la « source » au « récepteur » par l’intermédiaire de « chemins de transfert ». PBNv2 est constitué de 10 bénéficiaires regroupant des instituts d'enseignement de premier plan, des instituts de recherche et des entreprises leaders ainsi que 4 organisations partenaires établies dans la R & D automobile européenne, afin de contribuer à la diffusion et à l'engagement public et aux résultats de PBNv2 et en fournissant une formation spécialisée pour améliorer l'esprit d'entreprise des étudiants boursiers. Ils bénéficieront ainsi d’un encadrement scientifique de haut niveau ainsi qu’une supervision industrielle très pertinente. Ensemble, ces participants aborderont la formation à la recherche, qu'elle soit internationale, interdisciplinaire ou intersectorielle.

Enjeu: 
Transport : Structures, Infrastructures et Mobilités
Partenaires: 
INSA LYON - LVA
UNIVERSITY OF SOUTHAMPTON
AUSTRIAN INSITUTE OF TECNOLOGY GMBH
KOMPETENZZENTRUM – DAS VIRTUELLE FAHRZEUG, FORSCHUNGSGESELLSCHAFT MBH
SIEMENS INDUSTRY SOFTWARE
GOODYEAR S.A.
TOYOTA MOTOR EUROPE
EUROPEAN AUTOMOTIVE RESEARCH PARTNERS ASSOCIATION
FORUM OF EUROPEAN NATIONAL HIGHWAY RESEARCH LABORATORIES
SINT-MARTINUSSCHOLEN HERK-DE-STAD
ROBERT BOSCH GMBH
APPLUS IDIADA AUTOMOTIVE TECHNOLOGY
LEUVEN INC
Financement: 
COMMISSION EUROPEENE

CARTHER

Nanomatériaux à base de carbone pour l'application théranostique
Coordinateur: 
INSA LYON - INL
Responsable: 
Vladimir LYSENKO

CARTHER : Projet Européen H2020-MSCA-RISE-2015

Notre projet vise à mener une étude interdisciplinaire systématique des nanomatériaux à base de carbone, tels que: les nanoparticules de fluoroxyde de carbone, nanotubes de carbone, graphène et nanodiamants pour une application théranostique avancée. Leur efficacité d'incorporation et localisation spécifique dans des cellules biologiques en fonction de la chimie de surface seront étudiés en détail. Due aux propriétés physico-chimiques extrêmement riches du carbone, ce type de nanomatériaux sera utilisé comme agents de contraste en bioimagerie multimodale. En effet, en plus de leurs propriétés luminescentes remarquables, deux approches originales de bio-imagerie basées sur des effets électriques et acoustiques photo-induits seront développées dans le cadre de ce projet. De plus, la photo-excitation utilisée à des fins de bio-imagerie sera simultanément appliquée pour le traitement des cellules et des tissus cancéreux contenant les nanomatériaux de carbone. Des expériences de recherche fortement complémentaires permettront une étude scientifique approfondie du potentiel théranostique des nanomatériaux de carbone. Enfin, la participation active de la société Ray Technique Ltd au consortium du projet permettra de bâtir des stratégies de valorisation des résultats originaux obtenus par les partenaires.
 

Enjeu: 
Santé Globale et Bioingénierie
Partenaires: 
UNIVERSITE D'ASTON (GB)
RAY TECHNIQUES LTD
SCIENCE PARK UNIVERSITE DE KEV
Financement: 
COMMISSION EUROPEENE
tags: 
BIO IMAGERIE MULTI MODALE
NANOMATERIAUX DE CARBONE