FORMATION

17 jan
17/jan/2017

FORMATION

« Regardons autour de nous : la physique est partout ! »

Pour Daniel Babot, Professeur émérite et Véronique Massardier-Jourdan, enseignante-chercheuse à l’INSA Lyon, la physique est dans le quotidien de chacun et grâce à leur regard passionné sur cette matière, elle est enseignée avec beaucoup de créativité aux élèves de Premier Cycle. Entretien avec deux « artistes » scientifiques qui viennent de recevoir le Prix Roberval pour leur ouvrage atypique : « La physique autour de nous, de l’observation à l’innovation ».

Quel est le point de départ de cette publication qui vous vaut aujourd’hui les honneurs du Prix Roberval ?

Daniel Babot : Tout a commencé en 2007, lorsque je propose un sujet de devoir surveillé assez original intitulé « au-delà des étoiles, aux confins de l’univers ». On a essayé de conserver l’esprit dans les années qui ont suivi, en voulant mettre au contact les étudiants avec la réalité de l’époque actuelle, en suscitant leur intérêt pour la physique et la compréhension du monde qui les entoure avec des sujets créatifs, pour les étonner et les émerveiller. Parce que si on ne s’étonne pas, on ne peut pas chercher à comprendre !

Véronique Massardier-Jourdan : A partir de 2009, nous avons été co-responsables de l’enseignement de la physique en deuxième année et cela nous a amenés à travailler ensemble sur l’organisation de cet enseignement et notamment sur ces fameux sujets de synthèse. En 2013, nous avions réalisé, avec l’aide de collègues de l’équipe de physique,10 sujets qui avaient un point commun : être en lien avec une application concrète ou en cours de développement de la physique dans 3 domaines : le médical, la compréhension du monde qui nous entoure et les technologies du quotidien. Nous avons alors trouvé que c’était dommage de les garder au fond d’un tiroir…

Vous aboutissez ainsi à la publication d’un ouvrage de plus de 300 pages sur la physique. Comment l’avez-vous construit ?

V.M-J : On a fait un joli travail de collaboration avec l’éditeur, les Presses Polytechniques et Universitaires Romandes. Les sujets d’examen, que l’éditeur a conservés dans leur format initial, comportent une dizaine de pages ; ils sont suivis d’une correction argumentée et détaillée d’une quinzaine de pages, puis d’ouvertures à caractère technologique où les étudiants sont invités à trouver une solution au problème posé.

D.B : Et cela peut intéresser des tas de gens qui ont un peu de curiosité ! Par exemple, pour les Lyonnais, il y a un sujet sur la physique au Parc de la Tête d’Or ! Il y en a aussi un sur l’imagerie par échographie qui permet de comprendre ce qui se passe durant cet examen et comment l’améliorer. Et un sujet fantastique sur la magnétoencéphalographie, une méthode qui permet de mesurer les champs magnétiques émis par le cerveau quand il fonctionne, et permet de décoder des mécanismes de la pensée, de la mémoire, des émotions et des sentiments !

Pourquoi avoir concouru au Prix Roberval ?

V.M-J : Notre éditeur a proposé notre ouvrage à ce concours, au cours du premier semestre de 2016, sans nous le dire ! Sur cette période, nous étions pleinement investis dans la relecture du livre et notre seul objectif était de pouvoir le publier à la date fixée. C’est en juin 2016 que notre éditeur nous a annoncé que l’on faisait partie de la sélection de la 29ème édition du Prix Roberval ! En Septembre, nous apprenions que nous étions finalistes ! En Décembre, nous étions les lauréats !

D.B. : Nous sommes fiers d’être les lauréats, d’autant plus que nous sommes les premiers de l’INSA Lyon à remporter ce prix !

Véronique Massardier-Jourdan est ingénieure INSA Lyon, diplômée du département Génie Physique et Matériaux en 1991. Maître de Conférences à l’INSA Lyon depuis 1995 et Docteur de l’Université de Lyon, elle coordonne l’enseignement de physique de 2ème année en Premier Cycle et mène des travaux de recherche, dans l’équipe Métaux et Alliages du laboratoire MATEIS de l’INSA, sur la relation microstructure-propriétés d’usage de matériaux métalliques.

Daniel Babot est Professeur émérite à l’INSA Lyon depuis 2011. Ingénieur INSA Lyon, diplômé du département Génie Physique en 1966, il a enseigné la physique en Premier Cycle. Docteur Es Sciences Physiques de l’Université de Lyon, il a conduit des recherches en physique du solide (propriétés de transport et magnétisme de composés semi-conducteurs) avant de créer, en 1991, un laboratoire d’imagerie et de traitements thérapeutiques par rayonnements ionisants qu’il a dirigé pendant 20 ans.

Le Prix Roberval
Organisé depuis 1986 par l’Université de Technologie de Compiègne et ouvert à tout auteur francophone, le Prix Roberval récompense chaque année des œuvres (livres ou productions audiovisuelles) rédigées en français et expliquant l’actualité, l’innovation technologique.
Son nom est un hommage à Gilles Personne de Roberval, l’inventeur de la balance qui porte d’ailleurs son nom.