FORMATION

17 avr
17/avr/2019

FORMATION

Apprendre à manager et coacher ses coéquipiers

Accompagner des équipes, les faire grandir, les fédérer autour d’un objectif commun et partagé, ce sont les similitudes entre le sport et le management. Depuis 2008 à l'INSA Lyon, le module coaching sportif et management d'équipe est proposé par le Centre des Sports à une trentaine d'élèves-ingénieurs pratiquant le sport en compétition. Ce module leur apporte des connaissances managériales grâce à un savant mélange entre la théorie et la pratique du coaching appliqué au sport. 

« Que ce soit au bord ou sur le terrain de sport, il faut de l’engagement. Dans le sport ou dans le monde professionnel, coacher une équipe est quelque chose de complexe et d’enrichissant. Le coach doit faire la part des choses entre sa personnalité et ses émotions ainsi que celles des autres. Il doit prendre des décisions et renvoyer des feedback toujours dans un but d’amélioration. Nous voulons que le module réponde le plus possible aux questions que se pose un élève-ingénieur sportif en situation de manager ses coéquipiers », explique Caroline Bessac, Directrice du Centre des Sports.

Grande première cette année, le module est proposé à l’essai en cours à la carte, il est donc comptabilisé dans la scolarité et rapporte un crédit ECTS. Cela contribue notamment à la renommée du module qui ne cesse de recevoir des candidatures.

« J’ai voulu participer au module coaching sportif et management d’équipe pour avoir une nouvelle vision de mon sport. Concernant les compétences managériales, j’avais envie de prendre de l’assurance, d’être serein avant de prendre la parole en public et de pouvoir m’imposer quand il le fallait. C’était aussi une manière supplémentaire de m’améliorer tactiquement en apprenant des combattants que je coache. Tout est dans le partage ! » ajoute Théo Flament, étudiant en 3e année de Génie Mécanique et judoka.

Les techniques de management ne sont pas innées et sachant que l’humain est au cœur de la problématique, ses appréhensions, ses émotions et son caractère entrent en compte. Le module a pour vocation d'apporter de multiples techniques aux étudiants pour qu’ils puissent s’adapter sur le terrain à chaque profil et chaque personnalité.

« Toutes les personnes ne réagissent et ne comprennent pas de la même manière. Par exemple, il existe plusieurs formes de mémoires : visuelle, auditive et kinésiste. C’est donc important, dans son discours à l’équipe, de parler en montrant et en mimant pour que tout le monde comprenne. On n’apprend pas ça dans les livres, mais bien sur le terrain. C’est quand j’ai commencé à coacher mes coéquipières que j’ai compris l’intérêt de bien se connaître soi-même, pour pouvoir bien connaître l’autre ensuite », confie Elsa Trincal, étudiante en 4e année en double cursus architecte-ingénieur et basketteuse.

Le module est bénéfique également aux entreprises qui interviennent régulièrement dans la formation des élèves-ingénieurs. Le sport transmet des valeurs : tolérance, engagement, sens du collectif, entraide et honnêteté ; aptitudes qui se révèlent essentielles dans le monde de l’entreprise.

« Le plus beau projet du monde sera toujours porté par des femmes et des hommes, et que ce soit pour gagner un match ou pour clôturer un dossier en entreprise, l’esprit d’équipe et la bienveillance sont primordiaux. C’est pour cela que les profils manager-coach sont attractifs pour les recruteurs », ajoute Yann Roubert, PDG du Lou Rugby et intervenant à la soirée des 10 ans du module.

Pour Caroline Bessac, le bilan pour les 10 ans d’existence du module est excellent. Primé en 2016 pour sa pertinence et son originalité, le module suscite toujours plus l’engouement des étudiants et des entreprises partenaires, et pourrait se voir étendu au-delà de l’INSA Lyon.

« Le module de formation coaching sportif et management d’équipe est attrayant autant pour les élèves-ingénieurs que pour les entreprises. Au mois de mai prochain je présenterai le module au colloque pédagogique inter-INSA, car je suis convaincue qu’il gagnerait à être étendu au reste du Groupe INSA », conclut Caroline Bessac.