Témoignages

Témoignages

Erick Gonzalez, ingénieur INSA Lyon Génie Électrique 2013 Génie Électrique

Corentin Denoeud, Ingénieur INSA Lyon IF 2007 Informatique

« J’ai choisi ce mastère car le monde du spectacle m’a toujours attiré, et cette formation très complète m’a permis d’acquérir toutes les connaissances nécessaires pour pouvoir travailler dans l’événementiel ! »

Roxane – mastère spécialisé Directeur Technique du Spectacle Vivant

Pour moi, la section Eurinsa est une très bonne expérience au niveau humain comme au niveau éducatif. C'est le grand mélange des étudiants des différents pays d'Europe qui donne cette atmosphère de travail agréable et tellement enrichissante. Je me suis fait des amis pour la vie et certainement des futurs contacts professionnels importants. Eurinsa est une découverte des cultures et habitudes des pays Européens et c'est pour cela que je la recommande à tous les futurs Insaliens.

Katarina HRICOVA Premier cycle EURINSA

Italienne, mais passionnée par la France depuis mon enfance, j’ai commencé ma formation au sein de l’INSA en 2005. Cette école avait été pour moi un choix bien réfléchi et je croyais savoir ce qui m’attendait ici à Lyon. Mais cette expérience, qu’au début je considérais comme une occasion de faire mes études dans un milieu international et dans un pays différent du mien, est allée bien au-delà de mes attentes. J’ai été accueillie par le personnel de l’école de façon exemplaire, jamais je ne me suis retrouvée seule face à une difficulté. Au sein de la filière européenne, j’ai trouvé des véritables amis qui m’ont aidé dans les moments de dépaysement. Les difficultés d’adaptation au système scolaire français ont été parfois difficiles à surmonter, mais me voilà maintenant en 3ème année de Génie Industriel, le département de mon choix. Pour conclure, si on me demandait si je choisirais encore EURINSA, en revenant en arrière dans le temps, je n’hésiterais pas un seul instant à dire oui, car je ne vois vraiment pas de formation similaire pouvant me donner une ouverture d’esprit comparable."

 

Chiara Nocco Premier cycle EURINSA

La filière Eurinsa m’a permis de réaliser mes deux premières années d’études en France dans un contexte complètement international.
Même si au début le niveau d’études résulte un peu trop élevé, surtout pour les étudiants étrangers, après un temps d’adaptation et avec du travail régulier ces difficultés de niveau peuvent facilement être surmontées.
Pour moi la filière Eurinsa a été une expérience unique, qui m’a formée et m’a aidée à grandir en tant qu’étudiante mais aussi en tant que personne. A Eurinsa on est entouré des gens de tous les pays de l’Europe, des personnes très ouvertes, prêtes à partager avec toi. Il s’agit d’un échange de cultures et d’apprentissages !

Cristina GALINDO GIMENO Premier cycle EURINSA

J'ai commencé mes études à l'INSA Lyon en 1ère année au sein de la filière ASINSA en août 1999. J'ai ensuite intégré en 2ème cycle le département Télécommunications. J'ai obtenu une bourse du Ministère des Affaires Etrangères Français (une bourse Eiffel) grâce à mes résultats scolaires et au soutien des professeurs d'ASINSA. En 5ème année, j'ai fait un master recherche « Images et systèmes ». J'ai terminé mes études à l'INSA Lyon en septembre 2004.

J'ai ensuite été recrutée par le CEA (Commissariat à l'Energie Atomique) à Grenoble pour réaliser une thèse dans le laboratoire Léti (Laboratoire d'Electronique de Technologie de l'Information) en collaboration avec l'INPG (Institut National Polytechnique de Grenoble). Je travaille actuellement dans le domaine traitement du signal et le sujet de ma thèse est : « Cartographie du rayonnement électromagnétique d'un circuit intégré».

J'aimerais ajouter quelques conseils pour les étudiants étrangers qui souhaiteraient venir à l'INSA Lyon :
1/ Il faut être ouvert, ne pas avoir peur d'aller vers les autres.
2/ Il faut travailler régulièrement et j'insiste sur la nécessité d'être régulier. Grâce à mon travail régulier, j'ai obtenu de bons résultats. Les études sont difficiles mais si on s'accroche, on peut y arriver.
3/ il faut profiter des opportunités offertes : profiter du stage à l'étranger ou de l'année d'échange surtout pour la pratique des langues. J'ai appris à l'INSA Lyon le français, l'allemand, le chinois et j'ai perfectionné mon anglais !

 

Le Thanh Ha Premier Cycle ASINSA

Eurinsa m'a permis d'évoluer dans un contexte international auquel je n'avais jamais été confronté auparavant en tant que collégien et lycéen français. Eurinsa m'a également permis de donner un plus à ma formation d'ingénieur, notamment avec les trois langues que j'ai pu acquérir ou perfectionner durant ces deux années.

Nicolas Perna Premier cycle EURINSA

Je suis en 5GCU et suis passée par Eurinsa (entrée en 1997). Personnellement Eurinsa fut une expérience extraordinaire pour moi: une ouverture culturelle, une entraide significative entre les nationalités, un stage bénéfique pour mon CV (!) et des amis dans tous les pays d'europe !"

 

 

 

Marie-Hélène Guedj Premier cycle EURINSA

Lorsque je me suis inscrite à l'insa, j’ai découvert en cherchant sur le site internet, la filière internationale EURINSA. Cette filière m’a très rapidement attirée par sa diversité: le contact avec des gens de pays proches mais pourtant différents m’a tout de suite plu. En effet à l’heure de l’Union Européenne, EURINSA propose une belle rencontre entre des étudiants de toute l’Europe. De plus, avec cette filière, j’ai pu garder une deuxième langue vivante. J’ai donc pu continuer l’espagnol pendant mes deux ans de prépa intégrée et je m’en réjouis maintenant, lorsque je vois les difficultés qu’ont ceux qui ont suivi le premier cycle classique, à recommencer une langue stoppée pendant deux ans. L’autre avantage de cette formation c’est le stage industriel fait à l’étranger en fin de première année. Pour ma part, je l’ai effectué à Cardiff au Pays de Galles, ce qui m’a permis pendant un mois de vivre dans un nouveau pays, de progresser en anglais, et d’acquérir un peu d’autonomie. Je suis actuellement en 3GEN (génie énergétique et environnement), et la formation EURINSA m’a donné des bases solides me permettant de suivre correctement les cours donnés au département. J’ai également gardé de très bons contacts avec de nombreux Européens de ma promo, je suis notamment en colocation avec une italienne. En conclusion, je dirais qu'EURINSA reste une prépa, il faut bosser et s'accrocher mais on y trouve également une tout autre dimension, qui peut représenter un plus par rapport à une filière classique. Je pense donc que cette expérience a été riche sur le plan personnel, mais qu'elle peut également apporter un petit plus sur un CV.

 

 

Marine Ramis Premier cycle EURINSA

Pages