UNIVERSITE DE LORRAINE

THPCA2024

Très Haute Performance en Cyclisme et Aviron pour 2024
Tags: 
TOMOGRAPHIE X
ESSAIS AGGRAVES EN VIBRATIONS
Coordinateur: 
ECOLE POLYTECHNIQUE
Responsable INSA: 
Lionel MANIN

En aviron comme en cyclisme, le rapport entre l’homme et la machine est primordial. Jusqu’alors, les études menées pour maximiser la performance ont abordé l’être humain d’un côté et de la machine de l’autre, sans jamais qu’aucune mise en perspective des deux n’ait été envisagée. C’est précisément l’objectif de ce projet THCPA2024, que de faire coïncider ces deux domaines d’études. L'objectif final du projet THPCA2024 est d'augmenter le nombre de médailles en cyclisme et en aviron lors des jeux de Paris 2024. Ces médailles sont toujours remportées avec une infime différence: à Rio en 2016, le l'équipe de cyclisme sur piste de Grande-Bretagne a remporté le sprint par équipe masculin en 42,440 secondes, devant la Nouvelle Zélande, deuxième en 42,542 secondes (différence de 0,24%) et la France, troisième en 43,143 secondes (1,6% différence). La différence typique est la même en aviron: en finale du double poids léger masculin en couple, le duo français J. Azou et P. Houin a terminé premier en 6'30''70 devant l'Irlande (6'31''23, 0,13% de différence) et la Norvège (6'31''39, 0,17% de différence). Avec de telles différences, tous les facteurs doivent être optimisés afin de gagner des fractions de seconde.

Conçu avec les référents scientifiques des deux fédérations, le projet THPCA2024 rassemble des spécialistes français en biomécanique, physiologie, mécanique et physique. Sa valeur ajoutée réside dans cette combinaison de compétences associées aux équipes de France afin de débloquer les problèmes que les entraineurs de ces deux fédérations ont identifiés. Pour ces deux sports de course à propulsion humaine, la maximisation de la vitesse est obtenue en maximisant la propulsion, en minimisant les frottements et en optimisant le couplage homme-machine. Le projet THPCA2024 se structure ainsi autour de trois axes : la production d'énergie (WP1), les frictions (WP2) et l'optimisation globale (WP3). L’INSA Lyon et le LAMCOS interviendront sur le WP2 et travailleront à l’optimisation des performances de la transmission par chaîne des vélos de piste.

Enjeu: 
Santé Globale et Bioingénierie
Partenaires: 
CNAM
ENS LYON
FEDERATION FRANCAISE D'AVIRON
FEDERATION FRANCAISE DE CYCLISME
INSA LYON - LAMCOS
INSEP
UNIVERSITE DE LORRAINE
UNIVERSITE DE NANTES
UNIVERSITE DE POITIERS
UNIVERSITE LE MANS
UNIVERSITE SAVOIE MONT BLANC
Financement: 
PIA ANR
Dates projet: 
2020-10-01 00:00:00 - 2024-10-01 00:00:00
Montant global du projet: 
1998424
Contact: 
eric.maire@insa-lyon.fr

STAMP

Etude des procédés de forge incrémentale et multiaxiale des alliages de titane TA6V
Tags: 
ALLIAGE DE TITANE (TA6V)
GLOBULARISATION
Coordinateur: 
ARMINES
Responsable INSA: 
Sylvain DANCETTE

Contrôler la microstructure des alliages de Titane forgés

Le projet STAMP est issu d’un besoin de l’industrie : contrôler la microstructure des alliages de Titane (TA6V) forgés pour qu’elle soit la plus homogène possible. L’homogénisation passe par la globularisation, processus qui transforme une microstructure lamellaire en microstructure équiaxe par le biais du cycle thermomécanique lors de la déformation à chaud. Le projet vise à reproduire le procédé industriel en laboratoire pour mieux comprendre le mécanisme de globularisation. Il est basé sur le simulateur expérimental Gleeble-Maxstrain permettant de reproduire des chemins thermomécaniques complexes et incrémentaux et complétant un dispositif de compression isotherme à chaud. La microscopie électronique est au coeur de l’analyse des transformations microstructurales.

Enjeu: 
Transport : Structures, Infrastructures et Mobilités
Partenaires: 
AUBERT & DUVAL
UNIVERSITE DE LORRAINE
Financement: 
ANR
Dates projet: 
2018-11-01 00:00:00 - 2023-10-01 00:00:00
Montant global du projet: 
440000
Contact: 
sylvain.dancette@insa-lyon.fr