Transport : Structures, Infrastructures et Mobilités

STAMP

Etude des procédés de forge incrémentale et multiaxiale des alliages de titane TA6V
Tags: 
ALLIAGE DE TITANE (TA6V)
GLOBULARISATION
Coordinateur: 
ARMINES
Responsable INSA: 
Sylvain DANCETTE

Contrôler la microstructure des alliages de Titane forgés

Le projet STAMP est issu d’un besoin de l’industrie : contrôler la microstructure des alliages de Titane (TA6V) forgés pour qu’elle soit la plus homogène possible. L’homogénisation passe par la globularisation, processus qui transforme une microstructure lamellaire en microstructure équiaxe par le biais du cycle thermomécanique lors de la déformation à chaud. Le projet vise à reproduire le procédé industriel en laboratoire pour mieux comprendre le mécanisme de globularisation. Il est basé sur le simulateur expérimental Gleeble-Maxstrain permettant de reproduire des chemins thermomécaniques complexes et incrémentaux et complétant un dispositif de compression isotherme à chaud. La microscopie électronique est au coeur de l’analyse des transformations microstructurales.

Enjeu: 
Transport : Structures, Infrastructures et Mobilités
Partenaires: 
AUBERT & DUVAL
UNIV. DE LORRAINE
Financement: 
ANR
Dates projet: 
2018-11-01 00:00:00 - 2023-10-01 00:00:00
Montant global du projet: 
440000
Contact: 
sylvain.dancette@insa-lyon.fr

InnoTherMS

Innovative Predictive High Efficient Thermal Management System
Tags: 
GESTION THERMIQUE INNOVANTE
VEHICULE ELECTRIQUE URBAIN
Coordinateur: 
SAINT-JEAN INDUSTRIE
Responsable INSA: 
Shihe XIN

L’objectif du projet est de développer et tester un système de gestion thermique innovante des véhicules électriques destinés au transport urbain et suburbain en utilisant le potentiel d’énergie existant qui est habituellement perdu à l’environnement. Ceci permettra d’augmenter l’efficacité globale du véhicule électrique et son autonomie.

Enjeu: 
Transport : Structures, Infrastructures et Mobilités
Partenaires: 
SEGULA
INSA LYON - CETHIL
UCBL - LAGEPP
GREENING
THESYS
UNIV. ESSLINGEN
FRAUNHOFER
Financement: 
REGION AURA
Dates projet: 
2018-09-01 00:00:00 - 2021-08-01 00:00:00
Montant global du projet: 
2000000
Contact: 
shihe.xin@insa-lyon.fr

ECODRIVE

Noise and vibration in eco-efficient powertrains
Tags: 
ACOUSTIQUE
VEHICULES ELECTRIQUES
Coordinateur: 
KU LEUVEN
Responsable INSA: 
Jérôme ANTONI
Une formation spécialisée pour réduire les émissions des véhicules.
Réduire les émissions et la pollution dans tous les aspects de la vie quotidienne figure parmi les priorités du programme de l’UE. Le transport routier respecte également des règlements stricts sur les émissions, ouvrant la voie avec des véhicules électriques (VE), des moteurs à combustion interne et des groupes motopropulseurs hybrides et écologiques. Toutefois, il est urgent de tester et de simuler plusieurs défis complexes liés aux performances. Le projet ECO DRIVE, financé par l’UE, formera une nouvelle génération d’experts pour relever les défis complexes liés au bruit de combustion, au son désagréable des moteurs électriques, au bruit, aux vibrations et secousses (NVH) induits par la transmission et aux vibrations de torsion de la transmission, entraînant de nouvelles conceptions dotées de performances et d’une efficacité écologique accrues. Le projet a neuf bénéficiaires issus de grandes institutions académiques, des principaux centres de recherche et des meilleurs producteurs automobiles d’Europe.
Enjeu: 
Transport : Structures, Infrastructures et Mobilités
Partenaires: 
INSA LYON - LVA
INSA LYON - LAMCOS
KIT
FRANHOFER
UNIVPM
MICRODB
SISW
BMW GROUP
PSA
Financement: 
COMMISSION EUROPEENE
Dates projet: 
2020-03-01 00:00:00 - 2024-02-01 00:00:00
Montant global du projet: 
3405853
Contact: 
jerome.antoni@insa-lyon.fr

PANSCAN

Contrôle-santé passif de structures basé sur l'interaction des non-linéarités acoustiques de contact avec le bruit vibratoire ambiant
Tags: 
VIBRATION-INDUITES-PAR FROTTEMENT
DETECTION DE DEFAUT
Coordinateur: 
UNIV VALENCIENNES - IEMN
Responsable INSA: 
Eric CHATELET

Ce projet porte sur l'étude fondamentale d'une méthode innovante de détection et d'imagerie des dommages pour la surveillance structurelle. Le principe est basé sur l'utilisation du bruit acoustique et vibratoire ambiant comme substitut aux ondes ultrasonores incidentes générées par les méthodes d'essai non destructives conventionnelles. L'applicabilité du bruit incontrôlé pour la détection des défauts dans les structures de type plaque a été validée dans des travaux récents. Bien que des résultats académiques très encourageants aient été obtenus en termes de détection de défauts et localisation, l'utilisation de réponses de défauts linéaires rend hasardeuse une application dans des conditions réelles, où les changements liés à l'environnement dans les signaux enregistrés constitueraient un problème majeur. Par conséquent, nous proposons dans ce projet de profiter des phénomènes de non-linéarité acoustique de contact (CAN) liés aux endommagements, afin de développer des techniques de surveillance passive plus robustes. En effet, une zone endommagée sujette à les charges mécaniques statiques ou de basse fréquence (LF) présentent souvent un comportement non linéaire qui peut induire deux types des signatures caractéristiques dans les signaux ultrasonores haute fréquence (HF): (1) émission acoustique et génération d’harmoniques par des phénomènes de contact solide-solide; (2) effets pompe-sonde entraînant des modulations des ondes HF incidentes sur les dommages. L’exploitation de ces effets en utilisant les vibrations LF ambiantes telles que générées en service sera l’aspect clé de ce projet. Grâce au traitement original des ondes HF produites ou modulées naturellement par le CAN sous charge LF, nous nous attendons à une détection robuste et, éventuellement, à la localisation et à la caractérisation des dommages structuraux critiques. En effet, puisqu'ils s'appuieront sur un sondage répétitif des mêmes dommages dans différents états de chargement basse fréquence, plutôt que sur une base hypothétique « sans dommage », ces techniques devraient être beaucoup plus insensibles aux conditions environnementales que les techniques linéaires. De plus, les techniques envisagées ne dépendent pas de sources acoustiques produites artificiellement. Par conséquent, elles devraient être applicables avec des ressources plus faibles (consommation d'énergie, matériel réduit) que les systèmes classiques des techniques d'émission-réception. L'une des principales applications envisagées est la surveillance de la santé structurelle (SHM) des structures dont les conditions d'utilisation les soumettent aux ondes ambiantes acoustiques et vibratoires. Les structures aéronautiques en sont évidemment un exemple notoire. Dans ce contexte, les principes développés sont considérés comme une solution prometteuse pour déployer des systèmes de surveillance structurelle à bord et en service qui n'auraient pratiquement pas d'incidence sur la consommation de puissance de l'avion. Ce serait un gain significatif par rapport à la surveillance active classique, plus consommatrice d'énergie.

Enjeu: 
Transport : Structures, Infrastructures et Mobilités
Partenaires: 
INSA LYON - LAMCOS
CNRS - INSTITUT LANGEVIN
Financement: 
ANR
Dates projet: 
2018-03-01 00:00:00 - 2021-09-01 00:00:00
Montant global du projet: 
393996
Contact: 
eric.chatelet@insa-lyon.fr

MANUTECH-SLEIGHT

MANUTECH Ingénierie Lumière-Surfaces Santé & Société
Coordinateur: 
UJM - LHC

L'École Universitaire de Recherche MANUTECH SLEIGHT (Surfaces Light EngineerinG Health and SocieTy) ou MANUTECH SLEIGHT Graduate School, coordonnée par l'Université de Lyon et gérée par l'Université Jean Monnet à Saint-Etienne, propose un programme international intégré Formation (niveau Master et Doctorat) / Recherche dans le domaine de l'Ingénierie Lumière-Surfaces.

Ce programme interdisciplinaire mis en œuvre sur 10 ans a pour ambitions de :

  • Implémenter une Graduate School sur l’Ingénierie Lumière- Surface ;
  • Renforcer l’attractivité et l’internationalisation ;
  • Mettre en œuvre des Projets de recherche au meilleur niveau d’excellence internationale ;
  • Concevoir des nouveaux cours et cursus en cohérence avec les activités de recherche développées par SLEIGHT ;
  • Favoriser l’innovation et le transfert.
Enjeu: 
Transport : Structures, Infrastructures et Mobilités
Partenaires: 
CENTRALE LYON
CNRS
INSA LYON - LAMCOS
INSA LYON - MATEIS
MINES ST ETIENNE
UCBL
Financement: 
UDL
Dates projet: 
2018-09-01 00:00:00 - 2028-08-01 00:00:00
Montant global du projet: 
7002608

CHAB

Chaussettes à béton
Tags: 
FONDATIONS PROFONDES
TEXTILES TECHNIQUES
Coordinateur: 
Olivier BALAS
Responsable INSA: 
Ali DAOUADJI

Maintenir un haut niveau de sécurité lors de la réalisation de fondations profondes d’infrastructures en minimisant drastiquement leur emprunte carbone.

 

Enjeu: 
Transport : Structures, Infrastructures et Mobilités
Partenaires: 
BALAS TEXTILES
CTMI
SMD BORD COTE
VINCI CONSTRUCTION
INSA LYON - GEOMAS
Financement: 
REGION AURA
Dates projet: 
2019-03-01 00:00:00 - 2021-03-01 00:00:00
Montant global du projet: 
724000
Contact: 
ali.daouadji@insa-lyon.fr

FEDRE

Fondations d'Eoliennes Durables et REpowering
Tags: 
FONDATIONS
EOLIENNES
Coordinateur: 
ANTEA Group
Responsable INSA: 
Laurent BRIANCON (GEOMAS)

Des fondations durables pour une énergie verte

Le projet FEDRE (Fondations d’Eoliennes Durables et REpowering) a pour objectif d’améliorer la compétitivité de la filière en optimisant les fondations des éoliennes et améliorer l’intégration de l’éolien dans le paysage énergétique français.

L’objectif principal de ce projet est de trouver des solutions pour réemployer les fondations existantes lors des phases de repowering ou lorsqu’il est décidé de remplacer une éolienne par une machine plus puissante. En effet, la durée de vie d’une éolienne est de 20 à 25 ans et son remplacement par une nouvelle éolienne (plus grande et plus puissante) nécessite en général la déconstruction de la semelle et une installation à proximité et donc une nouvelle étude géotechnique, de nouvelles démarches administratives qui se traduisent par un surcoût non négligeable. L’installation de la nouvelle éolienne en lieu et place de l’ancienne après avoir modifié la fondation pour qu’elle supporte de nouvelles charges apporterait une solution économique et intéressante vis-à-vis du cycle de vie des ouvrages.

Pour atteindre cet objectif, une étude approfondie de la fondation existante sera menée pour déterminer sa capacité à accepter des charges plus importantes. Cette étude se focalisera sur les mécanismes développés dans un système complexe constitué par une éolienne, la liaison entre l’éolienne et sa fondation, ses éléments de fondation et le sol.  Cette meilleure définition des mécanismes permettra d’optimiser les systèmes de fondations et de les concevoir afin qu’ils soient réutilisables en supportant les évolutions technologiques des éoliennes. La « fatigue » d’une fondation existante ayant subi des cycles de chargements alternés et combinés sera aussi particulièrement étudiée afin d’être en mesure de connaître précisément la capacité d’une fondation après une certaine durée de service.  

En complément à ces études sur les mécanismes, des actions seront menées pour tester des solutions de renforcement de la semelle existante et du sol de fondation.

Le consortium est composé par les différents acteurs travaillant dans le domaine :

  • un bureau d’étude et laboratoire géotechnique ANTEA GROUP,
  • un fabricant d’éoliennes qui développe, installe et effectue les maintenances de parcs d’éoliennes NORDEX,
  • un bureau d’études structure spécialisé dans le domaine de l’éolien CTE Wind,
  • une entreprise de fondations spéciales MENARD,
  • un industriel spécialiste des solutions techniques et des systèmes d’imperméabilisation pour le génie civil et notamment des solutions de calage, de réparation et de renforcement structurel d’ouvrages en béton : PAREX,
  • d’un laboratoire de recherche : GEOMAS de l’INSA Lyon.

C’est par des actions menées conjointement par ce consortium complémentaire que l’objectif ambitieux de ce projet pourra être atteint. Les solutions apportées par le projet FEDRE répondront à un réel problème technologique et d’importantes retombées économiques ont été estimées pour chacun des partenaires industriels. Ils seront en mesure de répondre à une problématique qui se posera en France dès 2022 pour les premiers parcs éoliens terrestres et qui va s’étendre dans les dix années suivantes.

http://fedre.insa-lyon.eu/fr

Enjeu: 
Transport : Structures, Infrastructures et Mobilités
Partenaires: 
ANTEA GROUP
INSA LYON - GEOMAS
MENARD
PAREX
CTE WIND
NORDEX
Financement: 
FEDER REGION AURA
Dates projet: 
2018-09-01 00:00:00 - 2022-08-01 00:00:00
Montant global du projet: 
860000
Contact: 
laurent.briancon@insa-lyon.fr

CMIEU – Construction Modulaire et économIE circUlaire

soutien aux coopérations universitaires et scientifiques internationales
Coordinateur: 
INSA LYON - GEOMAS
Responsable INSA: 
Tan Trung BUI

 

Enjeu: 
Transport : Structures, Infrastructures et Mobilités
Partenaires: 
HEPIA
ENSAL - Laboratoire Map ARIA
Financement: 
REGION AURA
Dates projet: 
2018-02-01 00:00:00 - 2021-02-01 00:00:00
Montant global du projet: 
26500
Contact: 
tan-trung.bui@insa-lyon.fr

CAFCAB

Robots à câbles pour un système de fabrication additive précis, agile et reconfigurable
Tags: 
FABRICATION ADDITIVE
ROBOTS A CÂBLES
CONCEPTION INNOVANTE
CONTRÔLE DES VIBRATIONS
PRÉCISION
Coordinateur: 
SIGMA
Responsable INSA: 
Didier REMOND

L'absence de sollicitations dans la Fabrication Additive, les robots à câbles apporteront à moindre coût la juste fonction nécessaire à déplacer une tête d’extrusion / projection de poudre avec la précision et l’agilité requises sur de grandes courses. L'objet de cette étude est de démontrée cette capacité en la couplant avec des techniques d'isolation vibratoire et de commande des machines.

Enjeu: 
Transport : Structures, Infrastructures et Mobilités
Partenaires: 
INSA LYON - LAMCOS
UCA - Institut Pascal
Financement: 
REGION AURA
Dates projet: 
2017-09-01 00:00:00 - 2021-09-01 00:00:00
Montant global du projet: 
299000
Contact: 
didier.remond@insa-lyon.fr

COMP3DRE

Renforcement de préformes pour applications composites épaisses de forme complexe
Tags: 
COMPOSITE
TEXTILES
PIQUAGE
PRÉFORMAGE
Coordinateur: 
ENSAIT
Responsable INSA: 
Philippe Boisse (LAMCOS)
Enjeu: 
Transport : Structures, Infrastructures et Mobilités
Partenaires: 
ARMINES
INSA LYON - LAMCOS
ESI
SCHAPPE TECHNIQUES
RT2I
MECANO-ID
Financement: 
ANR
Dates projet: 
2017-12-01 00:00:00 - 2021-02-01 00:00:00
Montant global du projet: 
830861
Contact: 
philippe.boisse@insa-lyon.fr

Pages