Environnement : Milieux naturels, Industriels et Urbains

TELESPHORE

TELETransferts et processus associés aux résidus de médicaments humains et vétérinaires et aux biocides des boues urbaines et des lisiers utilisés comme fertilisants
Coordinateur: 
INSA LYON – DEEP
Responsable INSA: 
Jean-Luc BERTRAND-KRAJEWSKI

Telesphore est consacré à l'évaluation des transferts et des processus associés (dégradation, infiltration, adsorption, etc.) liés aux résidus pharmaceutiques et aux biocides provenant à la fois des boues des stations d'épuration urbaines et des lisiers épandus sur les champs comme engrais pour l'agriculture. L'objectif principal est d'évaluer la contamination possible par les produits pharmaceutiques et les biocides des sols et des eaux souterraines due à l'épandage de boues et de lisier comme fertilisants. Les travaux combineront des expériences in situ (lysimètres) et en laboratoire (pilotes en colonne). Telesphore fait partie du projet global RISMEAU.

Enjeu: 
Environnement : Milieux naturels, Industriels et Urbains
Partenaires: 
INRAE NARBONNE
INRAE PARIS
SM3A-SYNDICAT MIXTE D’AMENAGEMENT DE L’ARVE ET DES SES AFFLUENTS
SRB-SYNDICAT DES EAUX DES ROCAILLES ET DE BELLECOMBE
CHAMBRE D’AGRICULTURE SAVOIE MONT BLANC ET GRAIEraie
Financement: 
Agence de l'EAU
Dates projet: 
2019-04-01 00:00:00 - 2023-03-01 00:00:00
Montant global du projet: 
820000
Contact: 
jean-luc.krajewski@insa-lyon.fr

FabAddSilicone

Tags: 
SILICONES
STEREOLITHOGRAPHIE
Réalisation de pièces complexes en silicone par impression 3D
Coordinateur: 
SACRED
Responsable INSA: 
Claire BARNES

Nouveau procédé de fabrication additive de pièces industrielles complexes en silicone.

Enjeu: 
Environnement : Milieux naturels, Industriels et Urbains
Partenaires: 
INSA LYON - IMP
SACRED
ITC
COP
Financement: 
FEDER REGION AURA
Dates projet: 
2020-01-01 00:00:00 - 2022-12-01 00:00:00
Montant global du projet: 
868112

MAYA

Tags: 
METAUX
ECONOMIE CIRCULAIRE
Coordinateur: 
INSA LYON – DEEP
Responsable INSA: 
Denise BLANC

Récupération de métaux des eaux usées domestiques par la station d’épuration du futur

Le projet MAYA a pour objectif de concevoir une filière de récupération des métaux implantée au niveau des rejets de stations d’épuration d’eaux usées domestiques. Les avantages d’une telle filière sont multiples. En effet, la récupération des métaux est susceptible de fournir un revenu au service assainissement grâce à leur revente mais également d’éviter le rejet des métaux vers le milieu naturel. Des tests et essais pilotes seront réalisés sur une des stations de la métropole de Lyon, La Feyssine.

Enjeu: 
Environnement : Milieux naturels, Industriels et Urbains
Partenaires: 
INRAe
Financement: 
Agence de l'EAU
Dates projet: 
2020-11-01 00:00:00 - 2024-03-01 00:00:00
Montant global du projet: 
126840
Contact: 
denise.blanc@insa-lyon.fr

DESIR

Développement et évaluation de stratégies de gestion durable des sédiments de bassins d’infiltration et de rétention des eaux pluviales
Tags: 
EAUX PLUVIALES
SEDIMENTS URBAINS
Coordinateur: 
INSA LYON – DEEP
Responsable INSA: 
Vincent CHATAIN

Sédiments de bassins urbains : une ressource fonctionnelle de la ville durable ?

 

Les bassins de rétention et d’infiltration (BR et BI) sont utilisés comme technique alternative de gestion des eaux de pluie depuis les années 90. Les matières en suspension drainées lors des épisodes pluvieux s’accumulent sous forme de sédiments à la surface des ouvrages. Les gestionnaires de ces ouvrages sont amenés à curer régulièrement le lit de ces ouvrages pour maintenir leurs fonctionnalités d’origine, à savoir le stockage temporaire des eaux de pluie et leur infiltration. Cependant, en l’absence de données consolidées et de réglementation spécifique, il n’y a aucune recommandation pour la gestion de ces ouvrages. De plus, les sédiments excavés tombent immédiatement sous le coup de la réglementation des déchets, limitant les possibilités de traitement et de valorisation. La gestion de ces sédiments représente ainsi un coût important pour les gestionnaires, alors même qu’ils peuvent constituer une ressource organique et/ou minérale potentielle dans un contexte d’épuisement des ressources naturelles (granulats, sables, amendement organique…).  Cependant l’accumulation au fil du temps de micropolluants minéraux (Cu, Pb, Zn, Cr, Cd, As…) et organiques (HAP, PCB, alkylphénols, pesticides…) peut représenter un verrou majeur qui peut limiter les filières de valorisation et qu’il convient de mieux maîtriser.

 

Les principaux objectifs du projet DÉSIR sont :

 

  1. Approfondir les connaissances des caractéristiques géochimiques des sédiments de bassins, et leur variabilité spatio-temporelle,
  2. Faire un état des lieux des pratiques opérationnelles de gestion actuelles de ces sous-produits,
  3. Déterminer les fonctions de ces sédiments pouvant être considérés comme des néosols (fonction biologique, écologique, esthétique, sociétale…),
  4. Identifier les filières de gestion et de valorisation de ces résidus, et étudier les possibilités de valorisation les plus adaptées.

 

Afin d’atteindre ces objectifs, une recherche bibliographique sera effectuée en début de projet afin de recenser tous les travaux scientifiques ou opérationnelles ayant trait aux sédiments de BR/BI. La synthèse réalisée permettra d’orienter les besoins en recherche nécessaires pour compléter les données synthétisées. Enfin, l’identification des filières actuelles et futures et leur évaluation comparée permettra d’éditer des recommandations opérationnelles à destination des principaux acteurs de la gestion des BR/BI.

http://www.graie.org/othu/progr_desir.htm 

 

Enjeu: 
Environnement : Milieux naturels, Industriels et Urbains
Partenaires: 
AERMC
GRAIE/OTHU
LEHNA ENTPE
GRAND LYON
BRGM
VETAGROSUP
Financement: 
Agence de l'EAU
Dates projet: 
2019-11-01 00:00:00 - 2021-11-01 00:00:00
Montant global du projet: 
185455
Contact: 
vincent.chatain@insa-lyon.fr-julien.couvidat@insa-lyon.fr-laetitia.bacot@graie.org

I-RISK

Plateforme risques naturels gravitaires Auvergne Rhône-Alpes
Coordinateur: 
UNIVERSITE SAVOIE MONT BLANC
Responsable INSA: 
David BERTRAND

• Une offre de services et d’innovation dans le domaine des risques naturels,
• Une plateforme de Recherche, Développement, et Innovation (RDI) au service des acteurs économiques et des collectivités,

• Une communauté de travail et d’échanges propice au développement de projets R&D.

 Saviez-vous que 80% du territoire de la région Auvergne-Rhône-Alpes est situé en zone de montagne et donc particulièrement sujet aux risques naturels gravitaires ?

Chaque année d’importants dégâts matériels, économiques et humains sont provoqués par les aléas naturels. L’actualité de l’été 2019 en témoigne avec de nombreuses zones agricoles détruites dues aux orages et chutes de grêle ainsi que des coulées de boue bloquant plusieurs axes de communication, ferroviaires et routiers. Face à ces événements d’origine naturelle, I-RISK a été mis en place. Fruit de la collaboration de plusieurs acteurs de la région : bureaux d’ingénierie, universités, laboratoires, cluster, entreprises, il a pour objectif de porter les innovations techniques et méthodologiques capables de réduire les risques associés aux phénomènes gravitaires. Il entend fédérer les acteurs (entreprises, laboratoires et collectivités) et les accompagner dans leurs travaux en mettant à leur disposition des moyens d’expérimentation et d’analyse.

Rejoignez-nous, participez à une dynamique collaborative et accompagnez des projets innovants répondant aux problématiques posées par les collectivités et les sociétés. Ensemble trouvons des solutions pour faire face aux risques naturels gravitaires !

Enjeu: 
Environnement : Milieux naturels, Industriels et Urbains
Partenaires: 
INSA LYON - GEOMAS
UGA
GRENOBLE INP
INRAe
TENEVIA
GEOLITHE
INDURA
Financement: 
FEDER REGION AURA
Dates projet: 
2017-09-01 00:00:00 - 2021-12-01 00:00:00
Montant global du projet: 
707345
Contact: 
david.bertrand@insa-lyon.fr

CHORDELLIUM

La méthode CHORD pour la caractérisation avancée des alliages d’aluminium au MEB
Coordinateur: 
INSA LYON - MATEIS
Responsable INSA: 
Sophie CAZOTTES - Cyril LANGLOIS

La caractérisation fine des matériaux est un prérequis indispensable pour le développement de nouveaux alliages d'avenir aux propriétés améliorées. En première ligne peuvent être cités les efforts stratégiques consentis dans l'allégement des structures, gage notamment de réduction substantielle des émissions nocives dans les transports terrestres et d'économie d'énergie considérable dans les domaines aéronautique et spatial. Or, les propriétés des matériaux sont intimement liées à leur microstructure, qui présente des caractéristiques de tailles mm jusqu’à sub nanométriques. Aujourd’hui, lorsque les tailles caractéristiques sont supérieures à 100 – 300 nm, la caractérisation se fait au Microscope Electronique à Balayage (MEB), par imagerie ou en utilisant un détecteur EBSD (Electron Back Scattered Diffraction). Pour des tailles inférieures à la centaine de nm, le recours au Microscope Electronique en Transmission (MET) est de rigueur. Cependant, les observations en MET sont réalisées sur des lames minces, qui nécessitent une préparation fastidieuse pouvant localement affecter la microstructure. Les MET sont d’autre part des appareils lourds, peu répandus en environnement industriel car chers non seulement à l’achat mais aussi en maintenance et personnels qualifiés. A contrario, les observations en MEB sont réalisées sur des échantillons massifs, nécessitant une préparation mineure et plus représentatifs du matériau. Afin d’optimiser les temps de caractérisation, et la représentativité des résultats ; il apparait donc important d’améliorer les performances de la caractérisation par MEB pour limiter la caractérisation par MET.

L’idée force du projet est d’améliorer la représentativité de la caractérisation microstructurale par une analyse multi échelle sur un seul échantillon, dans le même microscope, et sans préparation additionnelle. L’étude sera réalisée principalement à l’INSA de Lyon au laboratoire Mateis et conjointement avec le Laboratoire George Friedel de l’école des Mines de Saint Etienne, et l’entreprise Constellium, dont le centre de Recherche est basé à Voreppe.

Enjeu: 
Environnement : Milieux naturels, Industriels et Urbains
Partenaires: 
SOCIETE CONSTELLIUM
MINES ST ETIENNE
Financement: 
REGION AURA
Dates projet: 
2019-03-01 00:00:00 - 2024-06-01 00:00:00
Montant global du projet: 
184553
Contact: 
sophie.cazottes@insa-lyon.fr

ROC

Développement de nouveaux rodenticides efficaces et écocompatibles
Tags: 
RODONTICIDES
ECOCOMPATIBILITE
Coordinateur: 
VETAGROSUP LYON
Responsable INSA: 
Florence POPOWYCZ

We will ROC you

Les rongeurs constituent des réservoirs pour plus de 40 zoonoses transmissibles à l’homme. Ils sont ainsi impliqués dans la transmission de pathogènes responsables de maladies parfois mortelles. En s’attaquant aux cultures sur pied et aux denrées alimentaires stockées, les rongeurs détruiraient à eux seuls 5 à 15% des récoltes céréalières mondiales.

En France, 95% des solutions mises en œuvre pour la lutte anti-rongeurs reposent sur l’utilisation de rodenticides anticoagulants (AVKs). Le marché de ces molécules représente 2000 tonnes de produits commercialisés représentant un chiffre de 10 millions d’euros. Ces molécules extrêmement efficaces présentent néanmoins une rémanence disproportionnée par rapport aux attentes (plusieurs mois pour un produit destiné à tuer sa cible en 5 jours). Cette écotoxicité importante entraîne un empoisonnement d’espèces animales diverses et variées à l’échelle mondiale. L’Union européenne semble clairement décidée à interdire l’utilisation des AVKs actuels dans les cinq ans (directives 91/414/CE et 98/8/CE) alors même qu’il n’existe pas d’alternative disponible actuelle à ces produits. Cette approche est parfaitement cohérente avec les exigences du programme REACH qui a pour ambition le développement de nouveaux outils et méthodes éco-compatibles pour les partenaires industriels.

 

 

Enjeu: 
Environnement : Milieux naturels, Industriels et Urbains
Partenaires: 
Université de Lorraine (ENSAIA)
ENS CACHAN
LIPHATECH
INSA LYON - ICBMS
Financement: 
ANR
Dates projet: 
2019-04-01 00:00:00 - 2023-03-01 00:00:00
Montant global du projet: 
640000
Contact: 
florence.popowycz@insa-lyon.fr

CONSCEQUANS

Construction et analyse par modélisation de scénarios de gestion quantitative à différentes échelles et robustesse des ouvrages à la source face aux changements globaux
Tags: 
HYDROLOGIE URBAINE
GESTION EAUX PLUVIALES
Coordinateur: 
INSA LYON - DEEP
Responsable INSA: 
Hélène CASTEBRUNET

Analyser et quantifier l'impact des techniques alternatives (TA) de gestion des eaux pluviales sur les différantes composantes du cycle de l'eau à l'échelle d'un bassin versant urbanisé.

Enjeu: 
Environnement : Milieux naturels, Industriels et Urbains
Partenaires: 
RIVERLY - IRSTEA
Financement: 
Agence de l'EAU
Dates projet: 
2019-01-01 00:00:00 - 2020-12-01 00:00:00
Montant global du projet: 
227000
Contact: 
helene.castebrunet@insa-lyon.fr

THESIS

Tags: 
CELLULE PHOTOVOLTAÏQUE
Three terminal tandem HEterojunction on interdigitated back contacts SIlicon Solar cell
Coordinateur: 
CENTRALE SUPELEC
Responsable INSA: 
Erwann FOURMOND

  Tandem solar cell with 3 contact

Enjeu: 
Environnement : Milieux naturels, Industriels et Urbains
Partenaires: 
CEA
INSA LYON - INL
EDF
Financement: 
ANR
Dates projet: 
2018-11-01 00:00:00 - 2022-04-01 00:00:00
Montant global du projet: 
667000

VAL-USES

Des usages traditionnels à une valorisation intégrée des sédiments dans le bassin versant de l’Usumacinta
Tags: 
SÉDIMENTS
VALORISATION
Coordinateur: 
UNIVERSITE JEAN MOULIN - LYON 3
Responsable INSA: 
Irini DJERAN MAIGRE - INSA LYON

Des usages traditionnels à une valorisation intégrée des sédiments dans le bassin versant de l’Usumacinta au Mexique : recherches couplées en ingénierie et en sciences humaines et sociales

Ce projet de recherche associant des chercheurs français et mexicains a comme lieu le bassin versant du fleuve Usumacinta. Situé en zone tropicale, ce bassin constitue un territoire transfrontalier vulnérable, très exposé aux changements issus des activités humaines et du climat. De cet ensemble complexe une composante essentielle pour le fleuve et pour les humains demeure mal connue : les sédiments du fleuve. Ni leurs propriétés physiques ou la présence de polluants, ni la réglementation, les savoirs, les représentations, la symbolique de cet élément peu perceptible n’ont été étudiés. La démarche interdisciplinaire retenue vise à comprendre les enjeux de ce socio-écosystème et ses capacités d’adaptation en situation de transition écologique par l’analyse des interactions entre milieux et pratiques des acteurs. Une approche temporelle liera les usages des populations aux filières de valorisation intégrée en devenir. Ethique, cette recherche sera structurée au sein d’un observatoire co-construit avec les acteurs locaux ; innovante, elle proposera une stratégie de gestion territoriale et durable.

Enjeu: 
Environnement : Milieux naturels, Industriels et Urbains
Partenaires: 
UNIVERSITÉ LYON 3
UNIVERSITÉ DE CAEN
UNIVERSITÉ DE MONTPELLIER
GRAIE
IFSTTAR
INSA LYON - GEOMAS
ENS LYON
CENTRO DEL CAMBIO GLOBAL Y SUSTAINABILIDAD EN EL SURESTE
CENTRO INVESTIGACION Y ESTUDIOS SUPERIORES EN ANTOPOLOGIA SOCIAL
EL COLEGIO DE LA FRONTERA SUR
UNIVERSIDAD NATIONAL AUTONOMA DEL MEXICO
Financement: 
ANR
CONACYT
Dates projet: 
2018-03-01 00:00:00 - 2021-03-01 00:00:00
Montant global du projet: 
510000
Contact: 
irini.djeran-maigre@insa-lyon.fr

Pages