VETAGROSUP

DESIR

Développement et évaluation de stratégies de gestion durable des sédiments de bassins d’infiltration et de rétention des eaux pluviales
Tags: 
EAUX PLUVIALES
SEDIMENTS URBAINS
Coordinateur: 
INSA LYON – DEEP
Responsable INSA: 
Vincent CHATAIN

Sédiments de bassins urbains : une ressource fonctionnelle de la ville durable ?

 

Les bassins de rétention et d’infiltration (BR et BI) sont utilisés comme technique alternative de gestion des eaux de pluie depuis les années 90. Les matières en suspension drainées lors des épisodes pluvieux s’accumulent sous forme de sédiments à la surface des ouvrages. Les gestionnaires de ces ouvrages sont amenés à curer régulièrement le lit de ces ouvrages pour maintenir leurs fonctionnalités d’origine, à savoir le stockage temporaire des eaux de pluie et leur infiltration. Cependant, en l’absence de données consolidées et de réglementation spécifique, il n’y a aucune recommandation pour la gestion de ces ouvrages. De plus, les sédiments excavés tombent immédiatement sous le coup de la réglementation des déchets, limitant les possibilités de traitement et de valorisation. La gestion de ces sédiments représente ainsi un coût important pour les gestionnaires, alors même qu’ils peuvent constituer une ressource organique et/ou minérale potentielle dans un contexte d’épuisement des ressources naturelles (granulats, sables, amendement organique…).  Cependant l’accumulation au fil du temps de micropolluants minéraux (Cu, Pb, Zn, Cr, Cd, As…) et organiques (HAP, PCB, alkylphénols, pesticides…) peut représenter un verrou majeur qui peut limiter les filières de valorisation et qu’il convient de mieux maîtriser.

 

Les principaux objectifs du projet DÉSIR sont :

 

  1. Approfondir les connaissances des caractéristiques géochimiques des sédiments de bassins, et leur variabilité spatio-temporelle,
  2. Faire un état des lieux des pratiques opérationnelles de gestion actuelles de ces sous-produits,
  3. Déterminer les fonctions de ces sédiments pouvant être considérés comme des néosols (fonction biologique, écologique, esthétique, sociétale…),
  4. Identifier les filières de gestion et de valorisation de ces résidus, et étudier les possibilités de valorisation les plus adaptées.

 

Afin d’atteindre ces objectifs, une recherche bibliographique sera effectuée en début de projet afin de recenser tous les travaux scientifiques ou opérationnelles ayant trait aux sédiments de BR/BI. La synthèse réalisée permettra d’orienter les besoins en recherche nécessaires pour compléter les données synthétisées. Enfin, l’identification des filières actuelles et futures et leur évaluation comparée permettra d’éditer des recommandations opérationnelles à destination des principaux acteurs de la gestion des BR/BI.

http://www.graie.org/othu/progr_desir.htm 

 

Enjeu: 
Environnement : Milieux naturels, Industriels et Urbains
Partenaires: 
AERMC
GRAIE/OTHU
LEHNA ENTPE
GRAND LYON
BRGM
VETAGROSUP
Financement: 
Agence de l'EAU
Dates projet: 
2019-11-01 00:00:00 - 2021-11-01 00:00:00
Montant global du projet: 
185455
Contact: 
vincent.chatain@insa-lyon.fr-julien.couvidat@insa-lyon.fr-laetitia.bacot@graie.org

H2O’Lyon

Ecole Universitaire de Recherche sur les sciences de l’eau et des hydrosystèmes
Coordinateur: 
UDL
Responsable INSA: 
Sylvie BARRAUD - DEEP

H2O'Lyon vise à construire une école de recherche sur les Sciences de l’Eau et des hydrosystèmes. Elle repose sur une approche résolument interdisciplinaire intégrant les Sciences Humaines et Sociales, Sciences physiques et d’ingénierie et les Sciences de la Vie pour appréhender l’ensemble des enjeux liés à leur fonctionnement et à leur gestion. L’ONU, l’Union Européenne et la plupart des pays ont reconnu ces enjeux comme prioritaires pour l’humanité. H2O'Lyon vise donc à former les leaders et les acteurs de l’eau de demain en s’appuyant sur la mobilisation et le développement de connaissances fondamentales d’excellence. Elle vise à développer des compétences, des approches et des outils innovants permettant de répondre aux enjeux d’une gestion holistique de l’eau aidant à mettre en œuvre des politiques publiques et des savoir-faire efficients et clairvoyants. Concrètement, nos objectifs sont (1) d’identifier et quantifier les mécanismes responsables du fonctionnement et de l'évolution des hydrosystèmes (eau et compartiments traversés ou qui la contiennent en considérant la diversité des échelles spatio-temporelles et (2) de développer des solutions aux principaux enjeux humains associés. Principalement, il s’agit des enjeux identifiés dans les objectifs de développement durable de l’ONU, de la directive cadre sur l’eau de UE fortement relayés par les acteurs locaux (qualité et quantité de la ressource, risques sanitaires et environnementaux, usages, adaptation au changement climatique, développement économique et territorial, politiques mises en œuvre...). Cela concerne aussi les questions de conservation, restauration, entretien, entretien, aménagement, transport, stockage et recyclage, mitigation, adaptation, équité sociale et environnementale, services durables, planification et anticipation, monitoring et évaluation.

https://h2olyon.universite-lyon.fr

 

Enjeu: 
Energie pour un développement Durable
Partenaires: 
UCBL
CNRS
INSA LYON - DEEP
IRSTEA
ENS LYON
UDL
ENTPE
ENSAL
INRA
UJM LYON 3
UJM - SE
UNIV LYON 2
MINES ST ETIENNE
CENTRALE LYON
VETAGROSUP
Financement: 
ANR
Dates projet: 
2018-09-01 00:00:00 - 2028-08-01 00:00:00
Montant global du projet: 
8500000
Contact: 
h2olyon@univ-lyon1.fr