UNIVERSITE PARIS 13

NEPTUNE

Coordinateur: 
UNIVERSITE ROUEN
Responsable INSA: 
Stefan DUFFNER

Natation et Paranatation : Tous Unis pour Nos Élites

La natation est un sport avec un fort potentiel de médailles aux Jeux Olympiques et Paralympiques. Gagner peut se jouer au 1/100s : chaque détail de la performance doit être évalué avec précision. C’est l’ambition que porte le projet NePTUNE dans le cadre du programme Sciences 2024, pour répondre au Plan d’Investissement d’Avenir (PIA) en vue des Jeux Olympiques de Paris 2024.

Pour atteindre les besoins des fédérations sportives partenaires, le projet comporte trois axes de travail, afin de développer des méthodes et outils innovants à destination des entraineurs pour le suivi des nageurs. Une version plus avancée sur le mouvement et l’énergétique humaine ainsi que l’optimisation de la performance sera également mise en œuvre, pour des mesures et recherches scientifiques plus élaborées.

Le premier axe (porté par le LIRIS avec de chercheurs de l’INSA Lyon et de l’École Centrale de Lyon) concerne le suivi automatique et les stratégies de gestion de course des nageurs en compétition et lors de simulations de course à l’entrainement, pour accompagner la performance des nageurs médaillables, détecter les talents des nageurs et analyser la concurrence. Peu de fédérations de natation à travers le monde se sont impliquées dans ce type de procédure, contrairement à la FFN, innovante par son système de tracking semi-automatique. Celui-ci doit toutefois être amélioré, pour proposer une solution totalement automatique et plus précise.

Le second axe s’intéresse à l’étude des coordinations motrices, la propulsion et l’énergétique pour comprendre comment se fait la transition de comportement et comment le rapport fréquence/amplitude ainsi que la partie sous-marine de la course peuvent être optimisés. Les entraineurs ont pour cela besoin de capteurs miniatures et portables (comme des centrales inertielles) qui procurent automatiquement et rapidement les points clés de la technique de nage dans le but de maximiser l’efficacité, l’efficience et l’économie.

Le troisième axe se focalise sur les résistances aquatiques et l’effet d’aspiration car la haute performance et l’économie ne sont pas seulement dues à une propulsion efficace mais aussi à la minimisation des résistances passives et actives.

optimisés. Les entraineurs ont pour cela besoin de capteurs miniatures et portables (comme des centrales inertielles) qui procurent automatiquement et rapidement les points clés de la technique de nage dans le but de maximiser l’efficacité, l’efficience et l’économie.

Le troisième axe se focalise sur les résistances aquatiques et l’effet d’aspiration car la haute performance et l’économie ne sont pas seulement dues à une propulsion efficace mais aussi à la minimisation des résistances passives et actives.

https://www.univ-rouen.fr/actualites/neptune-un-projet-de-recherche-laur...

 

Enjeu: 
Santé Globale et Bioingénierie
Partenaires: 
INSA LYON - LIRIS
INSA ROUEN
ENS RENNES
FEDERATION FRANCAISE DE NATATION
FEDERATION FRANCAISE HANDISPORT
UNIVERSITE DE LILLE
INSEP
UNIVERSITE PARIS 13
UNIVERSITE AMIENS PICARDIE JULES VERNE
CENTRALE LYON
UNIVERSITE RENNES 2
ECOLE DES PONTS PARITECH
Financement: 
PIA ANR
Dates projet: 
2020-02-01 00:00:00 - 2024-02-01 00:00:00
Montant global du projet: 
1560000
Contact: 
stefan.duffner@insa-lyon.fr