Témoignages

Témoignages

"La formation du département Génie Mécanique Conception Innovation Produit (GMCIP) me permet d'allier diplôme de qualité et expérience en entreprise. Ce qiu me plaît le plus dans ma formation, c'est le dynamisme de l'alternance. L'alternance est une chance incroyable et le nombre de places est trop limité à mon goût. "

Pour la suite : j'aimerai trouver un job qui me permette de m'épanouir à travers les connaissances acquises en suivant mes passions.

"La filière Génie Electrique de l'INSA Lyon est une référence, j'ai donc choisi de l'intégrer en apprentissage, en accord avec ma formation de BTS. J'aime aller dans le détail des choses, même si cela me dépasse parfois (souvent). Je ne m’attendais pas à ce type de cours mais avec des professeurs compétents, j'ai appris à les apprécier.  Il y a un grand contenu, on se spécialise tout en gardant un profil polyvalent. C'est une bonne école aussi bien pour la formation que pour les activités extrascolaires."

Germain GEA - Génie Électrique en Alternance Génie Électrique en Alternance

Après une classe prépa à Paris, j'ai voulu intégrer un département Génie Civil et Urbanisme (GCU). J'ai tenté plusieurs écoles et après avoir reçu mes résultats, j'ai choisi l'INSA Lyon parce que c'était l'école la mieux côtée. J’y apprécie la diversité des cours : GCU avec l'urbanisme est bien plus intéressant que du génie civil pur. J’apprécie tout autant la diversité des étudiants. Venant d'horizons différents, on se complète énormément dans le travail car nos compétences ne sont pas les mêmes. Cela permet des rencontres intéressantes tant sur le plan personnel qu'au niveau de notre formation.

Et après ? Diplômé cette année,  je suis en phase d'entretien pour trouver un emploi  mais ma 5ème année en GCU passée au Canada m'a donné le goût du voyage. J’aimerai donc intégrer une entreprise qui propose un programme favorisant la mobilité des jeunes ingénieurs.

Charles - GCU 5e année Génie Civil et Urbanisme

Après la section SCAN en deuxième année pour perfectionner mon anglais et découvrir une autre manière d'étudier, j'ai ensuite choisi le département Génie Civil et Urbanisme (GCU) pour intégrer le double diplôme ingénieur architecte. Finalement, cette formation ne me correspondant pas, je souhaite aujourd’hui réorienter mon projet vers un PIRD (Projet d’Initiation Recherche et Développement)  en urbanisme. Les atouts de la formation : l'assurance de trouver un travail intéressant à la fin et la possibilité de passer un an à l'étranger.
Un conseil ? Ne pas se démotiver avant les partiels et bien se renseigner sur son choix de département sans avoir de préjugés ou d'idées préconçues.
Et après ? je souhaite poursuivre par un PIRD en urbanisme ou 5e année à l'étranger (UK ou Scandinavie) puis occuper un emploi dans l'aménagement urbain en France ou en Europe.

XXXX - GCU 5e année Génie Civil et Urbanisme

« J'ai choisi la filière EURINSA en Premier Cycle de l'INSA Lyon pour donner une composante internationale à ma formation, pour côtoyer des étudiants de cultures différentes de la mienne et pour préserver mon niveau de langue. J'ai poursuivi en Biochimie et Biotechnologies (BB) parce que je suis très sensible aux innovations liées à l'essor des biotechnologies, qui est par ailleurs le secteur le plus en expansion sur la planète. En BB, notre petit nombre nous permet une proximité unique avec les professeurs, qui nous connaissent bien : c'est très rassurant et d'une grande utilité lorsqu'on a besoin d'être conseillé. Les travaux pratiques représentent la moitié de la formation et nous permettent d'intégrer efficacement les notions de cours essentielles. Enfin, grâce à l'ouverture internationale de l'INSA Lyon, je vais pouvoir étudier un semestre au Royaume-Uni. »

Un conseil à formuler à de futurs élèves-ingénieurs ? N'ayez pas peur des sciences, soyez curieux ! Mais ne négligez pas le côté "humaniste" de la formation INSA Lyon, qui est une vraie chance, et un bon coup de pouce dans la vie de tous les jours !

Et pour la suite : mes projets sont encore vagues : je ne sais pas précisément où je serai ni ce que je ferai dans deux ans, mais j'ai une totale confiance en l'avenir ! 

Pauline 3e année Biosciences

« J'ai choisi le département Génie Civil et Urbanisme parce que les enseignements sont très variés, qu'il offre un large choix de débouchés et la possibilité de faire de nombreux stages. J’ai maintenant de solides acquis techniques et théoriques mais aussi un apprentissage du travail en groupe. »

"J'ai choisi la formation d'ingénieur en génie civil à cause du double cursus et de l'ouverture sur la recherche. La diversité des enseignements est un réel atout."

Un conseil : travailler de manière régulière, formuler des premières envies professionnelles même si elles changeront par la suite.

Et après... Master d'architecture puis intégration d'un bureau d'étude ingénierie-architecture tout en gardant un lien avec le milieu universitaire, pourquoi pas de la recherche.

Laurent-Xavier Génie Civil et Urbanisme

"En Premier Cycle, j'ai choisi Musique-Eudes pour continuer à pratiquer un instrument dans un environnement stimulant puis j'ai choisi le département Biosciences en filière Bioinformatique et Modélisation (BIM) pour pouvoir faire de la recherche dans ces domaines. La diversité des parcours possibles, notamment grâce aux stages, est une réelle motivation."

Un conseil ? Ne négligez pas le réseau social à l'INSA Lyon !

Et après : je souhaite poursuivre en thèse.

Alexandre Biosciences

"La filière Bioinformatique et Modélisaton (BIM) est une filière pluridisciplinaire, innovante, pleine d'ouvertures. La diversité des thèmes abordés est un réel atout tout comme la solidarité entre les élèves de la classe."

Un conseil ? Ne vous fiez pas toujours aux cours, aux notes, à l'ambiance d'une promo ou d'un département mais à ce qu'il peut vous apporter, quels débouchées... Si l'idée globale vous intéresse.

Et après : je souhaite travailler dans le secteur de l'écologie.

« J'ai choisi la filière Bioinformatique et Modélisation (BIM) car je suis intéressée par la biologie et l'informatique. C'est une des seules formations qui permet de faire de la bioinformatique sans venir d'un cursus purement issu de la biologie. On dispose ainsi de formation solide en mathématiques et en informatique, ce qui manque beaucoup chez les biologistes. »

Le Premier Cycle m'a permis de développer des bases solides en mathématiques et en physique. Mon département m'a donné des notions et des outils sur les différents domaines de la bioinformatique. »

Un conseil : profitez de l'associatif, et participez-y !

Et pour la suite : je pense m'orienter en recherche, avec ou sans thèse.

Gérald 3e année Biosciences

Pages