Education

17 Jan
17/Jan/2019

Education

Des cours à la carte à l’INSA Lyon : du choix qui donne du sens

Depuis 1957, l’INSA Lyon s’attache à proposer à ses étudiants une formation en phase avec son époque. La formation en « humanités » au sens large (langues, sciences humaines et sociales, éducation physique et sportive, documentation) vise à développer des compétences transversales. Au minimum 20% des enseignements à l'INSA sont ainsi dédiés au développement de ces compétences non technologiques nécessaires à l'ingénieur. Une toute nouvelle offre de formation en sciences humaines et sociales est ainsi en cours de déploiement dans l'ensemble des départements de second cycle : les « cours à la carte ».

Comment rester fidèle au modèle INSA, défini par Gaston Berger à la fin des années 50, et continuer à former des ingénieurs humanistes ? L'INSA a mené une réflexion globale sur la formation en humanités dispensée aux étudiants. Depuis la définition d'une feuille de route en 2015, le Centre des Humanités a travaillé avec tous les départements pour revisiter les maquettes de formation, au regard des compétences visées. L'un des objectifs : introduire une proportion significative d'enseignements à la carte permettant aux étudiants de personnaliser leur parcours. 

Transformer la formation pour une génération en quête de sens
Cette possibilité de choisir ses propres cours est plébiscitée par les étudiants. Pour certains, il s'agira de découvrir un sujet nouveau, tandis que d’autres préfèreront approfondir un domaine déjà abordé : l'essentiel étant que chacun développe ses compétences en donnant du sens à son parcours. Le Centre des Humanités propose donc une offre de formation diversifiée et transversale, qui permet d'explorer des thématiques très variées telles que l'économie de la mondialisation, la transition numérique, la réflexion prospective, les questions relatives au genre, le dialogue entre les arts et les sciences, les enjeux environnementaux, l'interculturalité, etc. 

Un espace de liberté pédagogique qui séduit étudiants et enseignants
Laisser le choix des cours accroît fortement la motivation et l'investissement des étudiants. Pour les impliquer davantage, le format même du cours a été repensé : travaux dirigés laissant place aux échanges, travaux de groupes, projets concrets, débats argumentés, enquêtes de terrain... L'innovation pédagogique est encouragée, avec par exemple l'intervention croisée d'enseignants des humanités et des sciences de l'ingénieur. Des intervenants extérieurs (experts, artistes…) viennent élargir la perspective et enrichir les échanges sur les sujets abordés. Un cours a même été conçu et coordonné par des étudiants ! 

L’ouverture, un des piliers du modèle INSA
Arrivés en troisième année, les étudiants intègrent des départements de spécialité ayant une forte identité. À l'exception des cours de langues et de sport, ils ne partagent plus de cours avec les élèves-ingénieurs des autres départements. Pour favoriser la transversalité, les cours à la carte en sciences humaines et sociales sont communs à plusieurs départements et plusieurs promotions. Par exemple, le cours sur la digitalisation permet de mêler des étudiants de quatrième et de cinquième années, des départements Génie Industriel, Génie Énergétique et Environnement et Télécommunications, Services et Usages. Confrontant leurs visions et s'enrichissant mutuellement de leurs connaissances, les étudiants construisent ainsi une réflexion collective qui leur permet d'appréhender des enjeux sociétaux complexes.

L'offre de cours à la carte est conçue pour évoluer au fil des semestres, en fonction, notamment, des intérêts exprimés par les élèves. Les premiers retours des étudiants sont très positifs. À l’horizon 2020, l’offre sera déployée dans tous les départements et contribuera ainsi à la formation d'ingénieurs INSA responsables, innovants et ouverts sur le monde.

 

Actuellement, sept promotions, tous départements confondus, ont déjà pu choisir parmi un catalogue d’une vingtaine de cours. Ces cours de sciences humaines et sociales permettent aux élèves de choisir deux modules pendant leur second cycle, correspondant au total à 4 crédits ECTS et 40h de cours. 
 

News list

formation - 18/07/2019

L’INSA à la sauce brésilienne

recherche - 18/07/2019

Simulateur et tremblements

See all news