Life on campus

20 Dec
20/Dec/2017

Life on campus

INSA Express : un tour de France en autostop 100% INSA

Du 9 au 16 décembre 2017, 36 élèves-ingénieurs ont parcouru la France et ses 6 INSA en autostop, munis d’un sac à dos et du minimum vital. Leur défi : participer à INSA Express, un road trip 100% étudiant créé pour célébrer les 60 ans de la marque INSA. Ils ont tous relevés le défi avec brio, venus des INSA Centre Val de Loire, Lyon, Rennes, Rouen, Strasbourg, Toulouse et Fès au Maroc.

Retour sur cette expérience inédite en France avec les gagnants de la compétition.
Alice Bond et Nicolas Thebault sont en 3e année aux départements Science et Génie des Matériaux (SGM) et Génie Energétique et Environnement (GEN). « Co-bizuths », ils se sont rencontrés lors de leur 1er jour à l’INSA Lyon et ne se sont plus quittés. Leur binôme « Les Cobiz’on futés » a terminé premier au classement d’INSA Express. 

Vous venez juste d’arriver à Lyon après une semaine intense, quelles sont vos premières impressions ?
Alice : On est fatigué, épuisé même ! Mais c’était un challenge incroyable. Je suis grenobloise, Nicolas est breton, et c’est la première fois que nous avions l’opportunité de faire un tour de France en autostop. On a rencontré des élèves des autres INSA sur leur campus, ils nous ont fait découvrir leur culture locale et leur spécialité culinaire, c’était top.  
Nicolas : INSA Express a été une super expérience qui m’a permis de découvrir des régions et villes de France où je n’étais jamais allé, de rencontrer des personnes toutes aussi différentes les unes que les autres, ce qui était très enrichissant. 

Qu'est-ce qui a été le plus dur pour vous ?
Alice : Le plus dur à chaque fois, c’était de sortir de la ville. Surtout quand nous étions 18 binômes à partir en même temps, au même endroit. À Lyon, on a attendu 2h30 sous la pluie avant qu’une voiture veuille bien s’arrêter… Une fois sur l’autoroute, c’était bien plus facile de continuer le trajet.
Nicolas : Les conducteurs étaient assez méfiants au départ, ils avaient tous des a priori négatifs sur les autostoppeurs. Mais on leur expliquait que nous étions des élèves-ingénieurs qui parcouraient la France, et ils se rassuraient petit à petit…

Quel a été le trajet le plus insolite ?
Nicolas : Nous avons effectué notre trajet Toulouse-Lyon avec un russe qui venait en France pour acheter un bateau et faire le tour du monde. On a découvert la mentalité russe qui est bien loin de la nôtre ! On a parlé armes à feu, il nous a montré des photos de sa femme qui s’entraînait à tirer, c’était... très original ! 
Alice : Au départ de Lyon, une jeune fille s’est arrêtée lorsqu’elle nous a vus, par pure gentillesse. Cela ne l’arrangeait pas du tout de nous prendre, elle était en plein déménagement ! Mais elle a eu pitié de nous et elle nous a amenés jusqu’à Bourg-en-Bresse. Nos trajets se sont tous bien passés et on a même partagé des voitures avec un binôme strasbourgeois qu’on a beaucoup croisé sur notre parcours ! C’était drôle, on se retrouvait souvent au même endroit au même moment.

Qu’est-ce que INSA Express
vous a apporté ?

Nicolas : J’ai partagé une semaine très intense avec d’autres insaliens avec qui on a créé des liens et que l'on compte revoir lors d'événements inter-INSA.
Pour finir, je suis content et fier d'avoir réussi ce challenge avec Alice et d'avoir passé une superbe semaine avec elle. Une semaine entière ensemble aurait pu être compliquée à certains moments, mais on se connait bien et on a su gérer. Au final, je n’en tire que du positif et recommencerai volontiers l'expérience !

Vous êtes les premiers de la compétition, qu’est-ce que cela signifie ?
Alice : Toute la semaine, nous avions une série de défis à relever qui nous permettait de gagner des points ou d’en perdre. +10 points si on faisait une photo avec le panneau d’entrée d’une ville hébergeant un INSA, +300 points si on arrivait à ne pas se faire repêcher par le minibus... Tous les points étaient comptabilisés par l'équipe des organisateurs. On a gagné beaucoup de défis, ce qui nous a permis d’être en tête du classement final !

Un conseil à donner à de prochains participants ?
Nicolas : Pour être pris facilement en autostop, il faut faire du « stop actif » ! Il ne faut pas rester au bord de la chaussée sans bouger. Il faut aller toquer aux fenêtres des automobilistes, discuter avec eux, briser la glace pour changer leur a priori.
 

Regardez les vidéos INSA Express, jour par jour :


Découvrez les témoignages d’autres binômes :

Marianne et Alexia, 1re année d’architecture à l’INSA Strasbourg,
Binôme Stras'Nkasteel.

« On est parti à fond dans la compétition avec l’envie de gagner ! Mais dès le 2e jour, on s’est dit qu’il valait mieux prendre son temps pour en profiter. On a rencontré une dame qui rentrait de l’enterrement de sa maman. Elle a fait un énorme détour pour nous déposer à Strasbourg. Elle était même prête à nous amener avec son ULM privé ! Notre conseil pour les prochains, serait donc de ne pas prendre la compétition à cœur, de profiter de discuter avec les gens que l’on rencontre ! Avec les 36 participants, on est devenu une belle famille, c’était une expérience incroyable… »  

Gabriel, en 4e année au département Télécommunications, Services et Usages, de l’INSA Lyon, accompagnateur.

« Je faisais partie du staff accompagnateur, je conduisais un des minibus. Notre rôle était de raccompagner tous les binômes qui n’étaient pas arrivés à destination dans les temps, ou simplement de les rapprocher d’un point plus stratégique pour faire du stop. J’ai adoré participer à INSA Express, ça m’a permis de connaître les différentes cultures dans les INSA de France et de voir le fonctionnement de leur vie associative ! » 

Paul, Gaspard, Clara et Mathilde d’INSA Rennes,
Binômes Aventuriers de l’espace et Breizh’ouzes.

« En un mot : découverte. Découverte de soi, découverte des villes, des personnes, des INSA. C’était l’occasion qu’on attendait pour partir à l’aventure. On a fait des rencontres insolites, dont Johannes Georg Bednorz, Prix Nobel de Physique ! À chaque fois qu’on rencontrait un conducteur, on lui demandait quelle était sa chanson préférée, ou sa chanson « du moment ». On a créé cette playlist avec toutes les chansons collectées, et actualité oblige, on a compilé beaucoup de Johnny ! »
Écoutez la playlist Spotify « Sur les routes - Insa Express »

 

Parcours INSA Express 2017


Samedi 9 décembre : accueil des participants à Lyon 
Dimanche 10 décembre : Lyon - Strasbourg (4h39-485km)
Lundi 11 décembre : Strasbourg-Metz-Rouen (4h59-494km)
Mardi 12 décembre : Rouen-Rennes (2h44-298km)
Mercredi 13 décembre : Rennes-Blois-Bourges (2h57-265km)
Jeudi 14 décembre : Bourges-Toulouse (4h54-525km)
Vendredi 15 décembre : Toulouse-Lyon (4h49-540km)

 

 

News list

formation - 17/07/2018

Rentrée 2018

See all news