Témoignages

Ver todos los testimonios

Testimonios

Loïc Ledoux, ingénieur INSA Lyon GMC 2009 Mechanical Engineering

Nicolas Galland, ingénieur INSA Lyon GMC 2012 Mechanical Engineering

Guillaume Fremiot, ingénieur INSA Lyon GMC 2003 Mechanical Engineering

Philippe Eyraud, Ingénieur INSA Lyon GMD 1986 Mechanical Engineering

À Oyonnax, on peut plus facilement sortir du lot »

C’est ainsi que Nils, Clément, Guillaume et William expliquent leur engouement pour Oyonnax, ville où ils se sont installés quinze jours par mois pour suivre leur alternance. Apprentis ingénieurs à l’INSA Lyon, ils ont choisi la filière GMPPA (Génie Mécanique Procédés Plasturgie en Alternance) dont les cours sont dispensés au cœur d’une Plastics Vallée en plein essor. De quoi organiser le premier forum étudiants-entreprises, baptisé REEP, très prometteur.

1000 visiteurs, 40 stands, 30 entreprises représentées, 5 conférences et 22 tables rondes pour que les industriels présentent leur métier : c’est avec un concept bien ficelé que 4 élèves-ingénieurs de l’INSA Lyon ont réussi le pari d’animer la vie économique et scientifique du site d’Oyonnax, qui fait partie du campus de l’INSA Lyon.

« Nous étudions au cœur de la Plastics Vallée et on s’est rendu compte qu’on ne connaissait pas les entreprises du Haut-Bugey. Alors on a décidé de créer le REEP, pour Rencontre Etudiants Entreprises de la Plastics Vallée » explique Clément Bouguillon, élève apprenti ingénieur en 5e année de la filière GMPPA.

En 6 mois, avec 3 de ses camarades et sur initiative personnelle, ils démarchent, font du porte-à-porte, courent les salons professionnels et rencontrent même le Maire d’Oyonnax, Michel Perraud. La presse les interviewe, ils ne peuvent plus reculer.

« Nous avons avancé sur ce projet pendant notre temps libre, entre les cours et l’alternance. Le jour J, on a pu compter sur l’aide d’une trentaine de nos camarades. Tout s’est très bien passé, et depuis, nous avons beaucoup de retours d’entreprises qui d’abord, sont contentes que ces rencontres aient eu lieu, et qui souhaitent qu’elles perdurent » précisent William Gauttier, également apprenti ingénieur en 5e année de la filière GMPPA à l’origine de l’initiative.

« En effet, Oyonnax souffre d’une vraie problématique de territoire parce qu’a priori, c’est une ville peu attractive pour les jeunes mais pourtant, il y a beaucoup d’entreprises, qui ont beaucoup de besoins, et qui recrutent ! » ajoute Nils Lecuyer, le troisième co-organisateur du REEP.

C’est d’ailleurs probablement là que ces 3 ingénieurs, une fois diplômés, vont démarrer leur carrière. Un sentiment renforcé par le lancement du REEP, qui les a convaincus qu’ils évoluaient dans un contexte particulier. « Grâce à toute l’effervescence qu’il y a eu autour du REEP, je trouve la région de plus en plus attractive. Si on veut de la reconnaissance et sortir de la masse, il faut aller à Oyonnax » constate William.

« C’est vrai que la proximité avec le terrain, les élus d’Oyonnax, le contexte actuel fait que les initiatives comme la nôtre sont beaucoup soutenues. Il y a une vraie prise de conscience face au départ des jeunes de la Région et beaucoup œuvrent pour améliorer la situation » complète Clément.

C’est ce contexte qui a aussi guidé le groupe, qui par l’organisation de ce forum a cherché à démontrer que le territoire d’Oyonnax avait certains avantages, et pas des moindres.

« Il y a une multitude de grandes entreprises familiales, de grandes PME. La particularité d’Oyonnax, c’est qu’elle a dû développer un savoir-faire de pointe et très haut de gamme en plasturgie, elle a dû se réinventer et booster la technologie innovante, puisque l’usuel en plasturgie est désormais fabriqué en Chine ou dans les pays de l’Est » souligne Nils.

En septembre 2018, Nils, Clément et William seront diplômés. Ils espèrent d’ici là pouvoir « passer la main » à un autre groupe d’apprentis ingénieurs motivés pour continuer l’aventure du REEP, autant essentielle pour les élèves-ingénieurs de l’INSA Lyon que pour les entreprises du secteur, en plein boom.

Clément Bouguillon
Originaire d’Avignon, Clément a intégré l’INSA Lyon en filière classique au premier cycle, avec l’envie de faire de l’alternance en Mécanique. Il avait le choix entre les deux filières du département Génie Mécanique, GMCIP (Génie Mécanique Conception Innovation Produit) et GMPPA. « C’est la plasturgie qui m’a plu. Je me suis donc retrouvé à Oyonnax dans un contexte très privilégié : infrastructures récentes, relations privilégiées avec les professeurs, cours en petit comité, 3 associations étudiantes pour 120 élèves... À Oyonnax, on est comme à la maison » explique le futur diplômé.

En alternance chez Techné à Villefranche-sur-Saône, il jongle entre deux appartements, à Oyonnax et à Villeurbanne, où il vit en colocation avec Nils.

Nils Lecuyer
Originaire de Chambéry, Nils a grandi avec l’INSA et pour cause : ses deux parents se sont rencontrés à l’INSA Lyon, tous deux élèves ingénieurs au département Génie Civil et Urbanisme. Passionné de basket, Nils vise la section Sport de Haut Niveau (SHN) de l’INSA une fois le bac en poche. Il sera admis au premier cycle en filière classique en première année, avant d’intégrer finalement la SHN. C’est au cours d’une visite d’Oyonnax programmée avec les Sports-Etudes qu’il choisit sa voie. « J’étais intéressé par les matériaux polymères qui pour moi est un secteur d’avenir, et je voulais poursuivre mes études en alternance, pour me démarquer. GMPPA était la filière qui me correspondait, et j’ai été convaincu quand j’ai découvert les locaux à Oyonnax. »

En alternance à Lyon chez EDF, Nils réfléchit à son avenir et se trouve très intéressé par l’entrepreneuriat, fort de son expérience avec l’organisation du REEP.

William Gauttier
Originaire de Nantes, William a décroché un BTS industrie plastique avant de frapper à la porte de l’INSA pour rentrer en 3ème année. « Chez moi, le plastique est une vocation ! J’avais entendu parler d’Oyonnax via la filière plasturgie, et pour intégrer l’INSA, et plus précisément GMPPA, j’ai fait une mise à niveau en prépa ATS. J’ai été admis et j’ai découvert un campus sur lequel nous avons la chance d’être traités comme des individus à part entière. Avec nos professeurs, nous sommes plus collègues que dans une relation hiérarchique, et nos pensées tout comme nos initiatives sont respectées. »

En alternance à Bourg-en-Bresse dans un bureau d’innovation, chez Texen, William a pour mission de mettre en œuvre la réalisation d’une idée proposée par un designer. Il assure aussi une veille technologique et se tient au fait des avancées de la recherche.

Guillaume Brignone
Originaire de Montpellier, Guillaume a d’abord obtenu un DUT Mesures Physiques. Portant un intérêt tout particulier à la science des Matériaux, il est ensuite admis en filière GMPPA en 3ème année. « J’ai toujours eu l’objectif d’obtenir un diplôme d’ingénieur. Quand l’opportunité d’étudier à l’INSA s’est présentée, qui plus est dans un domaine qui me tient à cœur, j’ai sauté sur l’occasion ! Étant passionné de sport, j’ai pu trouver à Oyonnax un cadre idéal me permettant de mener mes projets professionnels et personnels avec une grande confiance de nos responsables de formation. Et c’est une chance inestimable ! »

En alternance à Audincourt, au sein de l’équipementier automobile Flex’N’Gate, Guillaume travaille sur le design et le dimensionnement de pare-chocs pour de grands constructeurs.

Clément, Guillaume, Nils et William Mechanical Engineering

Vous êtes fraichement diplômée, avez-vous trouvé un emploi depuis votre sortie de l’INSA Lyon en juin ?
Oui, je suis formatrice conduite nucléaire chez EDF depuis le 13 octobre. En réalité, j’entame deux ans de formation pour accéder à ce poste et être ensuite habilitée à former moi-même des gens à piloter une centrale nucléaire depuis la salle des commandes. Je vais d’abord apprendre le fonctionnement de la centrale de manière précise et dans son intégralité, de l’électricité aux matériaux en passant par la chimie et la mécanique, domaines que l’on retrouve entre autre sur une centrale. C’est très enrichissant, autant sur le plan technique que l’aspect humain.

Quelle formation avez-vous suivie à l’INSA Lyon ?
Je suis rentrée à l’INSA Lyon en 2009 et j’ai intégré la filière Sciences et Anglais (SCAN) en deuxième année pour perfectionner mon anglais. Je pensais choisir l’énergie mais à la fin de mon Premier Cycle, j’opte pour le département Génie Mécanique Conception : la mécanique m’intéressait beaucoup et les débouchés étaient nombreux. En parallèle, je m’investis très vite dans la vie associative de l’école en rejoignant le Bureau des Elèves pour différentes missions : organisation du Gala, comité de parrainage des premières années, responsable de l’équipe du week-end d’intégration, vice-présidente chargée des équipes au BdE et responsable du Raid INSA Lyon Orange, avec une équipe d’une trentaine de personnes. Je poursuis mon parcours en GMC avec des expériences variées. J’ai profité d’un été pour faire un job en Suisse dans la recherche en nucléaire (conception d’une machine pour un institut de recherche) et je suis partie quelques mois en Suède dans le cadre d’un échange Erasmus. Une belle expérience où l’associatif a pris beaucoup de place aussi !
Dans le cadre de ma cinquième année d’études en France, je mène un projet en lien avec un centre d’énergie atomique et je fais ensuite un stage dans la gestion de projet sur des chantiers de rénovation de lignes ferroviaires. Je termine un parcours riche d’expériences différentes en abordant une autre facette de mon métier, l’ingénierie de produit, en travaillant pour mon projet de fin d’étude avec la start-up Skinjay, spécialisée dans la fabrication de capsules pour la douche.

Que vous a apporté votre parcours à l’INSA Lyon ?
Avant tout, l’INSA Lyon m’a apporté le relationnel grâce à la très grande importance de la vie associative sur le campus. On apprend à travailler en équipe, à gérer des conflits, à comprendre la manière de penser de l’autre, à travailler avec des profils différents pour mener à bien nos projet associatifs.
Ma formation d’ingénieur, elle, m’a donné une méthode de travail. On m’a appris à réfléchir, à travailler en groupe, à savoir prendre des décisions. C’est une des valeurs ajoutées de l’école, en plus des compétences techniques qu’on acquiert. Je peux dire aujourd’hui que mon parcours à l’INSA Lyon me permet désormais de m’adapter à n’importe quel domaine.

Julia Gillet, diplômée INSA Lyon GMC 2014 Mechanical Engineering

« J’ai choisi d’entrer au département GMD car je suis très attiré par les domaines de la conception mécanique assistée par ordinateur. C’est une formation à la pointe de la technologie, c’est ce qui me plaît ! J’ai hâte d’être en 5e année pour débuter le projet d’innovation. »

Un conseil à formuler à de futurs élèves-ingénieurs ? Accrochez-vous, on en apprend tous les jours !

Et pour la suite : devenir manager de projet.

Abel - second cycle Mechanical Engineering

« La formation proposée par le département Génie Mécanique Développement (GMD) offre de multiples (et variées) perspectives de carrière (énergie, automobile, aérospatiale, industrie ou recherche,...). C’est une formation tournée vers la R&D, domaine désiré pour ma future carrière. 60-70% des cours sont dispensés en Anglais (filière internationale GMD).   »

Un conseil à formuler à de futurs élèves-ingénieurs ? Faire confiance à l'INSA Lyon car nos enseignants sont pour la plupart des chercheurs en contact quasi permanent avec l'industrie. Ils savent de quoi ils parlent. Ne pas avoir peur de viser haut et surtout ne pas se fixer de bornes en début de formation. Par exemple : ne pas partir avec une idée très précise de carrière/parcours de formation, car ce serait risquer de se fermer d'autres portes plus tard.

Et pour la suite : je suis vivement intéressé par les problématique de R&D. J'envisage fortement la poursuite de mon cursus sur un master recherche ou/puis une thèse si possible en partenariat avec cette entreprise.

Sébastien – second cycle Mechanical Engineering

« J'ai toujours voulu savoir comment "ça" marche, comment "ça" fait pour tenir en place ou comment "ça" est fabriqué, que ce soit une voiture, un avion, une table, etc. Alors j'ai cherché à intégrer le département Génie Mécanique Développement (GMD) de l'INSA Lyon. De plus, je profite actuellement de l'offre de double diplôme avec une université allemande qui, je l'espère, sera un véritable plus pour mon cursus. »

Un conseil à formuler à de futurs élèves-ingénieurs ? Ne baissez pas les bras! N'oubliez pas de vous amuser. Intéressez-vous à ce que vous faites, cela sera encore plus simple à apprendre.

Et pour la suite : je veux travailler !

Yann – second cycle Mechanical Engineering

« Le département Génie Mécanique Conception (GMC) apporte des compétences techniques fortes, valables dans divers domaines d’application. Ce qui me plaît le plus dans cette formation, c’est le comportement professionnel, d’expert qu’on nous enseigne. C’est-à-dire la capacité à donner son point de vue technique, que ce soit auprès d’un client ou au sein d’une équipe. Le travail en équipe est quelque chose de fort à l’INSA Lyon, qui nous rajoute un côté « humain » et nous donne une image de proximité. »

Un conseil à formuler à de futurs élèves-ingénieurs ? Osez, foncez, et faites-vous remarquer !

Et pour la suite : j’envisage de gravir les échelons, en commençant par être chef de projet junior, puis sénior, jusqu’à devenir directrice de projets. Je compte bien démontrer que les femmes sont aussi bonnes manageuses que les hommes et combattre contre les inégalités existantes dans le monde du travail.

Camille – second cycle Mechanical Engineering

Páginas