FORMATION

L'enseignement en pratique au Premier Cycle

Carnet de route du premier cycle

Ce guide a pour objectif de :

• Vous accompagner dans vos premiers pas à l’INSA Lyon
• Vous repérer dans les locaux du Premier Cycle
• Vous informer des différents outils et services
mis à votre disposition
• Vous guider dans vos démarches

Télécharger Carnet de route 2016

L’enseignement est décliné selon différentes formes pédagogiques :

  • Cours magistraux en amphithéâtre (100 élèves environ)
  • Travaux dirigés (TD) par groupes de 24 élèves
  • Travaux pratiques (TP)
  • Projets

Le cours présente l’ensemble des méthodes et connaissances de la discipline ; son étude est indispensable pour acquérir les fondamentaux illustrés lors des séances de travaux dirigés (TD).
Un travail personnel d’approfondissement doit permettre à l’élève, lors des séances de TD, de parvenir à un niveau suffisant d’analyse et de synthèse.

Les TP ont pour objectif de faire découvrir de nouvelles connaissances dans le domaine des mesures et de s’approprier complètement un savoir pour l’utiliser à résoudre un problème concret. Cet enseignement se caractérise par un nombre d’heures important (30% de l’enseignement) et prépare à la formation d’ingénieur.

Les Humanités (Culture, Communication et Langues) ainsi que l’éducation physique et sportive complètent ces enseignements en développant le savoir-être des futurs ingénieurs.

La présence des élèves à toutes les formes d’enseignement est obligatoire.

L’enseignement est réparti sur deux semestres, de quinze et quatorze semaines, avec en moyenne 32 heures d’enseignement par semaine (du lundi au vendredi).
Chaque étudiant doit y associer un travail personnel, plus ou moins important, en fonction de ses capacités (à titre indicatif : 20h par semaine).

Les volumes horaires des enseignements par discipline, ainsi que les ouvertures thématiques proposées en 2e année peuvent légèrement différer suivant les filières.
Un stage ouvrier obligatoire, de quatre semaines au minimum, en France ou à l’étranger, doit être effectué pendant les vacances d’été, entre la 1re et la 2e année.

Les évaluations

Quelle que soit la filière, les évaluations ont pour objet d’aider chaque élève à faire un constat de ses compétences, de ses connaissances et de lui indiquer clairement, le cas échéant, à quel niveau se situent ses points faibles.
A cette fin, des entretiens conseils peuvent être proposés lors des bilans intermédiaires organisés en cours d’année. Les évaluations sont basées sur le principe du contrôle continu avec :
- des interrogations écrites sur les connaissances en cours d’acquisition,
- des devoirs de synthèse organisés en fin de semestre,
- des contrôles de TP organisés en fin de module.

Les jurys, le choix de la filière de spécialité

En fin de 1re année, les jurys évaluent la capacité démontrée par l’étudiant au cours de l’année, de réussir ou non le cursus de formation d’ingénieur INSA via le Premier Cycle. Dans le cas où l’étudiant n’est pas autorisé à terminer le Premier Cycle, un appui individualisé à la réorientation lui est proposé.
Le redoublement en 1re année est exceptionnel. Les jurys l’autorisent quand ils considèrent qu’une raison sociale ou médicale a été déterminante dans l’insuffisance des résultats scolaires fournis par l’étudiant.

En fin de 2e année, les jurys évaluent la capacité de l’étudiant à intégrer le second cycle. La répartition dans les filières de spécialité est réalisée à partir des voeux des élèves et d’un interclassement commun à l’ensemble des filières du Premier Cycle (hors filières FAS et SHN). Le nombre de places offertes dans chaque département est connu à l’avance.

 

Des moyens pédagogiques importants
 

  • 1600 élèves dont 900 en 1re année
  • 300 enseignants-chercheurs et enseignants dont 170 affectés au Premier Cycle
  • 22 IATOSS dont 7 sur les plateformes
  • 20 000m² de locaux
  • 4 pôles de TP
  • 4 amphis de 100 places, 1 amphi de 150 places et 1 amphi de 850 places
  • 10 salles équipées d’ordinateurs
  • 5 salles équipées de bornes informatiques
  • 22 salles de TD
  • 9 salles de langues
  • 60 000 heures d’enseignement
  • un budget annuel de 960 000 €