Évènements

03 nov
03/11/2020 14:00

Sciences & Société

Soutenance de thèse : Matthew Ryan EDWARDS

Prediction and Control of Rolling Noise in Buildings

Doctorant : Matthew Ryan EDWARDS

Laboratoire INSA : LVA

Ecole doctorale : ED162 : Mécanique, Energétique, Génie Civil, Acoustique de Lyon

Les nouveaux bâtiments dans les zones urbaines sont divisés en zones commerciales et en zones habitables. Les magasins commerciaux se trouvent généralement au rez-de- chaussée, les résidences privées aux étages supérieurs. Cette utilisation a révélé des perturbations critiques dues au bruit généré par les chariots de livraison roulants lorsque les bâtiments sont principalement occupés (par exemple tôt le matin). Ces chariots génèrent des vibrations à basse fréquence (moins de 100 Hz) qui se propagent facilement dans la structure du bâtiment et aux étages supérieurs, perturbant les habitants qui s'y trouvent. Si des travaux ont été réalisés pour étudier le bruit d'impact, peu de recherches ont été menées dans le domaine du bruit de roulement dans les bâtiments. Cette thèse présente un modèle original du bruit de roulement dans les bâtiments, prenant en compte les facteurs d'influence tels que la rugosité de la roue & du sol, les propriétés matérielles de la roue & du sol, la vitesse du chariot, et la charge sur  le chariot. Les irrégularités discrètes, telles que les méplats des roues et les joints de sol, sont également prises en compte. Le modèle est capable de saisir les phénomènes physiques présents dans le contact de roulement à l'intérieur, ainsi que d'estimer l'avantage relatif du niveau sonore de l'ajout d'un revêtement de sol à un système de plancher donné. Le modèle peut être utilisé comme un outil pour étudier comment différents systèmes de revêtement de sol (y compris les systèmes multicouches) réagissent à l'excitation par roulement, dans le but de développer des solutions de construction à plusieurs étages qui sont mieux équipées pour combattre ce type de source de bruit.