Évènements

01 juil
01/07/2019 09:30

Sciences & Société

Soutenance de thèse : Anderson Fabian Mosquera Varela

Approche territoriale d’une gestion dynamique et multidimensionnelle de l’orientation des personnes en situation de handicap : d’une orientation handicap-établissement à une orientation besoins-prestations

Doctorant : Anderson Fabian Mosquera Varela

Laboratoire INSA : DISP
Ecole doctorale : EDA 512 : Informatique et Mathématiques de Lyon

Le secteur médico-social français est un secteur dans lequel sont développées les différentes actions visant à aider et accompagner les personnes en situation de vulnérabilité. Ce secteur concerne notamment des personnes en situation de handicap (PSH). Selon la situation de la PSH, celle-ci peut requérir un accompagnement médico- social adapté, qui lui fournit des éléments pour mener une vie, presque, comme toute autre personne. Généralement, ces accompagnements sont développés dans le cadre des établissements et services médico-sociaux (ESMS) spécialisés. Si la personne souhaite accéder à cet accompagnement, elle doit adresser une demande à la maison départementale des personnes handicapées (MDPH).
Une équipe pluridisciplinaire (EP) analyse la demande et propose à la personne une liste des établissements considérés comme appropriés à la situation de la personne. Ce processus est appelé le processus d'orientation des personnes en situation de handicap et présente plusieurs problèmes que cette thèse cherche à résoudre.
L’hypothèse principale de cette thèse qui cherche à améliorer le processus d’orientation est que le paradigme fondant l’orientation doit changer. Ce changement implique qu’au lieu d’offrir une liste d’établissements à la personne, il faut d'abord identifier plus précisément les besoins de la personne et lui proposer une liste de prestations, capables de répondre à ses besoins. Ces prestations peuvent être fournies par un ou plusieurs établissements (idéalement dans un seul établissement).
Sur la base de ce mode d’orientation, cette thèse propose un modèle mathématique pour créer des propositions d’orientation. Ce modèle de décision est basé sur la formulation d'un problème d’affectation de programmation linéaire. Il a été testé dans un ensemble de contextes représentatifs de l’activité réelle d’une organisation gestionnaire d’ESMS pour faire émerger certaines bonnes pratiques organisationnelles.

Informations complémentaires

  • Amphithéâtre Emilie du Châtelet - Bibliothèque Marie Curie - INSA Lyon