Vida del campus

Service de médecine préventive des étudiants

Le Service de médecine préventive des étudiants (SMPE) comprend 3 infirmières, 1 médecin de prévention, 1 médecin psychiatre et 1 secrétaire.
Ses missions de soins et d’écoute, d’accompagnement et de suivi, d’orientation et de prévention sont effectuées dans un souci constant d’aide et d’information aux élèves et dans le strict respect du secret médical.

Les soins

Les infirmières accueillent les étudiants sans rendez-vous de 7h30 à 18h00 hors période de vacances scolaires et assurent la prise en charge des problèmes de santé

  • physiques : blessures, douleurs diverses…
  • psychologiques : mal-être, stress.

Elles évaluent la situation et orientent éventuellement l’étudiant vers le médecin de prévention du SMPE, un médecin de ville ou un service d’urgences d’une structure hospitalière.

Attention les soins post opératoires comme les pansements suite à une intervention chirurgicale, les injections ou l’ablation de points de suture ne sont pas réalisables dans ce service. Une liste d’infirmiers libéraux peut être remise à l’étudiant pour répondre à ses besoins.

L’aide et l’accompagnement

  • Les infirmières ont une mission d’écoute et de prise en charge des étudiants en situation de stress ou de mal être pouvant se manifester par des troubles du sommeil, de l’angoisse, des addictions, une anxiété invalidante…
    Elles peuvent orienter l’étudiant vers le psychiatre du service qui consulte le jeudi après-midi, ou vers des structures d’aides plus spécialisées. Cette orientation se décide toujours dans l’échange, avec l’adhésion de l’élève et dans son intérêt.
  • S'il est nécessaire de soutenir l'élève au regard de ses problèmes de santé (physiques ou psychiques) et sur sa demande personnelle, le Service de médecine préventive des étudiants pourra intervenir auprès du Département d'Etudes ou des pré-jurys de fin d’année toujours dans le respect du secret médical et de la confidentialité.
    Dans cette optique, il est donc important que l’étudiant signale tout problème médical susceptible de le pénaliser dans la poursuite de ses études. Des aménagements de scolarité et/ou de sports peuvent-être proposés pour raison médicale.
  • Le suivi des élèves en situation de handicap est assuré en priorité par le médecin de prévention, référent auprès de la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) par des consultations sur rendez-vous pour organiser les adaptations de scolarité nécessaires. Ces aménagements se font en lien étroit avec la Cellule Handicap de l’INSA.

La prévention

La prévention individuelle est organisée sous plusieurs formes

  • La visite médicale obligatoire systématique pour chaque étudiant au cours des 3 premières années d’enseignement supérieur (loi du 7 octobre 2008). Ces consultations visent à dépister des situations de maladie ou de handicap impactant la scolarité et donnent lieu à une proposition d’aide, d’accompagnement et de suivi pour permettre à l’étudiant de poursuivre ses études dans les meilleures conditions.
  • Les entretiens individuels. Il s’agit pour les infirmières de dispenser des conseils en santé et des informations utiles individualisées afin d’apprendre à chaque jeune qui en a besoin à mieux gérer son capital santé.
  • Les ateliers de gestion du stress : dispensés par les infirmières, ils proposent : Exercices de respiration abdominale, massages sur chaise et techniques d’auto-massage. 

La prévention collective

  • Le Service de médecine préventive des étudiants propose des actions de prévention collective concernant surtout les conduites addictives, l’hygiène de vie (alimentation, sommeil) et différents thèmes de santé.
  • Une veille documentaire est assurée pour diffuser une information actualisée dans les locaux du service ou sur le site de l’INSA.