Research

05 Mar
05/Mar/2018

Research

Coopération INSA Lyon-Université du Tohoku: nouveaux accords pour le programme ELyT

Une délégation exceptionnelle d’une cinquantaine d’enseignants chercheurs japonais conduite par le Pr Susumu SATOMI, Président de l’Université du Tohoku, était accueillie par Eric MAURINCOMME ce lundi 5 mars pour la cérémonie de signature de deux programmes majeurs portés par l’Université de Lyon et le CNRS : le Laboratoire International Associé ELyT Global, et l’Unité Mixte Internationale ELyT MaX qui désormais disposera de bureaux en propre à l’INSA Lyon.

En 2016, le CNRS, l’Université de Lyon et l’Université du Tohoku créent un centre de recherche franco-japonais, l’UMI ELyT MaX, tout d’abord basée à Sendai. L’équivalent de 5 chercheurs français à plein temps et 5 doctorants, pour certains en co-tutelle entre l’INSA Lyon et l’Université de Tohoku, ont ainsi rejoint une équipe de 9 chercheurs de l’Université du Tohoku. Désormais, l’UMI ELyT MaX disposera également d’un site à Lyon permettant d’accueillir des chercheurs en provenance de l’Université du Tohoku. L’Insitute of Fluid Sciences (IFS) missionne dès cette année deux enseignants-chercheurs pour trois mois à l’INSA Lyon, et des professeurs et leurs doctorants seront envoyés à l’INSA Lyon pour des périodes longues à partir de l’année prochaine. ELyT MaX se focalise sur l’impact des conditions eXtrêmes, dans les domaines des matériaux pour la production industrielle et le transport, pour la conversion énergétique à l’échelle centimétrique, et dans l’ingénierie médicale. Deux co-directeurs, Kazuhiro  Ogawa (Université du Tohoku) et Gaël Sebald (INSA Lyon), dirigent conjointement l’UMI ELyTMaX.

En parallèle, le LIA ELyT Global succède au LIA ELyT Lab créé en 2008, avec un champ collaboratif plus vaste sur les applications et enjeux sociétaux liés aux sciences de l’ingénierie. Les activités de recherche retenues répondent aux enjeux sociétaux communs entre la France et le Japon : l’énergie, les transports et la santé. Dirigé conjointement par Tetsuya Uchimoto (Université du Tohoku) et Julien Fontaine (Ecole Centrale de Lyon), ce réseau d’une centaine de scientifiques des deux pays compte actuellement plus de 25 projets collaboratifs de recherche. Dans les jours qui viennent près de 80 chercheurs français et japonais se réunissent durant 3 jours dans le cadre du workshop ELyT pour approfondir la collaboration.

ELyT est ainsi devenu la marque d’un partenariat institutionnel exemplaire pour lequel l’INSA Lyon continue à jouer un rôle moteur.  A l’occasion de sa visite, le Président Susumu SATOMI a souligné son attachement à l’INSA Lyon, qui accueille depuis 2004 le Bureau de liaison de l’Université du Tohoku. Considérée comme la meilleure université d’ingénierie au Japon, et classée au 3ème rang mondial dans le domaine des matériaux, l’Université du Tohoku est un partenaire éminent tant pour la recherche que la formation. Grâce à l’Ecole d’été ELyT School, une quinzaine d’étudiants de l’INSA Lyon participent chaque année avec des étudiants japonais à un programme scientifique organisé alternativement à Lyon et à Sendai. Ils sont aussi de plus en plus nombreux à partir en échange puisque nous avons 11 candidats pour l’année académique 2018-19, dont 5 pour le double-diplôme Ingénieur/Master.